Organisée à l’initiative de la Commission économique des Nations Unies pour l’Afrique (CEA), de l’Organisation internationale pour les migrations (OIM) et du Réseau des Nations Unies sur les migrations, s’est tenue de manière virtuelle (alors qu’elle devait se dérouler au Maroc) du 31 août au 1er septembre 2021, la réunion intergouvernementale africaine pour l’examen régional en Afrique de la mise en œuvre du Pacte mondial pour des migrations sûres, ordonnées et régulières. 

En marge de cette conférence virtuelle, Radio 2M a sollicité pour son journal de la mi-journée du mercredi 1er septembre le point de vue du professeur Abdelkrim Belguendouz, chercheur en migration. Ci-après, sa déclaration très succincte au micro de Abdelmoumen Mahou :




 
Top