Le trottoir de la rue de Paris face au Suroit, à Barneville-Carteret (Manche) était trop petit pour recevoir le nombreux public venu acheter et surtout faire dédicacer le livre de Zeina El Tibi, docteur en droit, présidente-déléguée de l’Observatoire d’études géopolitiques de Paris et présidente de l’Association des femmes arabes de la presse et de la communication.

Lors de cette dédicace estivale annoncée dans les plus grands journaux nationaux, la Barnevillaise était à la disposition du public pour répéter inlassablement la place, « la vraie place », de la femme musulmane au sein de l’islam.
On veut opposer l'islam et une certaine conception occidentale, alors qu'il faut en réalité confronter les dérives extrémistes aux écritures saintes.Zeina el Tibiécrivain et docteur en droit
Un franc succès 
Ce sont souvent des hommes qui parlent de la femme musulmane. Il est donc important que cet écrivain se soit attachée à rappeler et à remettre à sa place le terme « ijtihâd » qui désigne l’effort d’adaptation en reprenant les termes fondamentaux et en les adaptant à l’évolution du temps. 

L'Islam n'est pas une religion misogyne comme certains tentent de nous la présenter. Les applications détournées viennent de l'extrémisme. Il faut remettre les choses au clair.

Mad, fleuriste connu et reconnu de Barneville-Carteret, est ainsi venu se faire dédicacer son livre qu’il avait acheté il y a quelques semaines au Suroit. Il lâche : « L’ignorance y est pour beaucoup ». Le maire de Barneville-Carteret David Legouet et la conseillère départementale Frédérique Boury se sont également déplacés pour cette dédicace.

Le rendez-vous fut, en tout cas, un véritable succès pour notre écrivain locale, ravie de la rencontre avec ses lecteurs et lectrices. Et réciproquement.



 
Top