Comme la plupart des pays en voie de développement, le Maroc a connu une révolution démographique tardive qui s’est traduite par une véritable « explosion » des effectifs de la population ; durant le XXème siècle, le chiffre de population est passé de 4,5 millions à près de 29 millions d’habitants, soit une multiplication par 6,4.

Jusqu’au début des années 1960, le rythme d’accroissement de la population n’a cessé de s’accélérer : la baisse enregistrée par la mortalité n’ayant pas été suivie, jusqu’à cette date, par une diminution de la natalité. C’est ainsi que s’il a fallu près de 60 ans pour que la population enregistre son premier doublement, du début du vingtième siècle à 1960, trente années ont suffi pour que la population soit multipliée par 2,5. 


 
Top