« Les anciens racontent que les éléphants ont écrit des sentences en grec et que l’un d’eux, même, a parlé. Il n’y a donc rien d’invraisemblable à ce que l’éléphant blanc dont il s’agit ici, le fameux Iravata, si célèbre dans toute l’Asie, ait pu écrire ses mémoires. [...]

Ce que j’écrivis fut simplement l’histoire de ma vie déjà longue, et que ma chère maîtresse ne connaissait pas en entier. Elle fut aussitôt traduite de l’hindoustani, dans lequel je l’avais écrite, en toutes les langues d’Asie et d’Europe, et vendue par centaines de mille volumes.

Cette gloire, qui me fit beaucoup d’envieux parmi les auteurs des différents pays dont les livres ne se vendaient pas aussi bien, ne me rendit pas orgueilleux. Ma récompense, ce fut sa joie et son émotion à Elle ; le reste du monde m’importait peu, car tout ce que j’avais fait, c’était seulement, uniquement pour Elle ! »


Donneuse de voix : Véronique Ronchi
Source








 
Top