Selon les données gouvernementales publiées sur VAERS.hhs.gov , seulement 82 personnes sont décédées en 2020 après avoir été vaccinées. Mais jusqu'à présent, en 2021, 3.317 décès ont été signalés à la suite de vaccinations contre le covid-19.

C'est une augmentation de près de 4000%, et nous en sommes à peine au deuxième trimestre de 2021 (par rapport à toute l'année 2020).

Moins de la moitié de la population américaine a été vaccinée jusqu'à présent, ce qui signifie qu'à mesure que ce nombre augmente, les décès augmenteront également. Si cette tendance se poursuit, nous verrons probablement entre 12.000 et 15.000 décès post-vaccinaux signalés au système VAERS d'ici la fin du calendrier 2021.

Voici les données VAERS capturées le 6 mai 2021 lors de la recherche de «décès» suite à la vaccination:


Des observateurs médicaux notent que le VAERS ne recense que de 1% à 10% des décès ou des symptômes réels, ce qui signifie que, raisonnablement, entre 33.000 et 330.000 Américains sont déjà décédés après avoir pris des vaccins contre le covid-19 .

Jusqu'à présent, ils n'ont réussi à vacciner que des Américains inconscients et crédules, trop stupides pour se rendre compte que le gouvernement leur ment. Maintenant, ils rencontrent une soi-disant «hésitation à l'égard des vaccins», et ils proposent des récompenses financières, de la bière gratuite et d'autres incitations idiotes pour essayer d'inoculer quelques millions d'Américains de plus, assez stupides pour échanger leur vie contre une bière gratuite.

On suppose qu'à l'heure actuelle, les vaccins covid-19 ont probablement tué environ 50.000 Américains. Cela met le vaccin covid à égalité avec le nombre d'Américains tués pendant toute la guerre du Vietnam. [...]

Ce nombre est susceptible de dépasser 250.000 d'ici la fin de cette année, plaçant les atrocités vaccinales dans la catégorie, comme l'a dit Tucker Carlson hier soir, de «la vaccination de masse le plus meurtrière de l'histoire moderne».

La «violence vaccinale» est maintenant infligée à des Américains innocents, dans le cadre d'un acte de génocide organisé et coordonné contre l'humanité

Nous assistons à un holocauste vaccinal, et personne n'est autorisé à parler des préjudices liés au vaccin. Sinon, vous êtes banni, mis sur liste noire et discrédité. S'il vous arrive d'être particulièrement efficace pour dire la vérité sur cet holocauste vaccinal, vous êtes désigné et ciblé par un média complice, qui travaille maintenant comme un bras armé de la propagande de la mafia médicale. Le Center for Public Integrity, une organisation à but non lucratif qui prétend dire la vérité, a récemment embauché un journaliste pour terroriser les membres de la famille de Ty et Charlene Bollinger, dans l'espoir de déterrer de sales affaires personnelles, qui pourraient être utilisées pour les salir dans la presse.

Comme je viens de l'écrire à propos d'hier, NATURE a publié un article d'un pédiatre dérangé du Texas, qui demande essentiellement aux troupes de choc des Nations Unies de traquer et de faire taire tous les «anti-vaxs» du monde entier, en utilisant des mesures anti-terroristes.

C'est de la pure folie, NATURE était qualifiée de revue scientifique.

En vérité, les institutions scientifiques et médicales, contrôlées par la pharmacie, sont devenues un danger évident pour la survie de l'humanité . 
[...]





 
Top