Le magistrat de liaison est une institution récente et peu connue. Son originalité se trouve dans le fait que ce magistrat soit en même temps juge et diplomate. Le magistrat de liaison a son bureau aussi bien dans l’ambassade de son pays qu’au ministère de la justice du pays d’accueil. 

Ces principales fonctions sont de faciliter le contact entre les autorités judiciaires de son pays et celle du pays d’accueil et diffuser l’information sur le système judiciaire de son pays. Il fait office de facilitateur dans tout domaine judiciaire et juridique. Dans le cadre de la coopération judiciaire euro-marocaine, plusieurs magistrats de liaison ont été nommés par le Maroc dans des pays européens et réciproquement. 

La France a été le premier pays d’Europe à avoir nommé un magistrat de liaison au Maroc, depuis la création du poste de magistrat de liaison en France a permis aux deux pays de développer leur coopération judiciaire. Au sein de son ambassade ce magistrat assiste la mission diplomatique l’accomplissement de ces taches en matière juridique. Il entretient également des relations étroites avec ses homologues des autres pays. Cette institution est d’une grande utilité pour faciliter et développer la coopération judiciaire, les deux rives de la méditerranée gagneraient à promouvoir cette institution diplomatico-judiciaire.


 
Top