Ce rapport soumis au Comité pour la protection des droits de tous les travailleurs migrants et des membres de leur famille à l’occasion de sa 19ème session, a été élaboré sous la coordination du GADEM par un collectif d’organisations actives dans le domaine des migrations et dans la défense des droits humains : 

l’Association lumière sur l’émigration clandestine au Maghreb (ALECMA), l’Association des ressortissants sénégalais au Maroc – 28 (ARESMAN28), Caminando Fronteras, Chabaka N Le réseau des associations du nord du Maroc pour le développement et la solidarité, le Collectif des communautés subsahariennes au Maroc (CCSM), le Conseil des migrants subsahariens au Maroc (CMSM), le Groupe antiraciste d’accompagnement et de défense des étrangers et migrants (GADEM), l’Organisation démocratique du travail – Travailleurs immigrés (ODTNIT) et Pateras de la vida.





 
Top