Dans le monde de la finance, le crime organisé est autorisé, tandis que les méfaits de la petite délinquance sont mis en vedette. L’affaire GameStop est l’exemple de ce qui se trame dans les coulisses des spéculations financières. 

Vous avez peut-être vu passer des titres avec les mots "Gamestop", "Wallstreetbets", "Robinhood", mais comme pour l'essentiel, les discussions sur le sujet se font en Anglais, voilà une explication sur le sujet : 

Les protagonistes : 
  • Des fonds de pensions (dont Melvin Capital) 
  • Une franchise de magasins de jeux vidéo loi (Gamestop) 
  • Un forum de discussion sur Reddit (Wallstreetbets) 
  • Une appli de trading (Robinhoodapp) 
La trame de fond est une tentative de "short trading". 
Pour faire simple ça aurait dû se dérouler comme ça
  1. Les tradeurs repèrent une entreprise dont l'action ne va pas fort 
  2. Ils en "empruntent" une certaine quantité avec la promesse de restituer la même quantité plus tard 
  3. Ils vendent tout pour créer un vent de panique qui fera plonger le cours de l'action, racheter la quantité empruntée précédemment bien moins cher et garder la différence. 
  4. Dans la foulée l'entreprise concernée par l'action part à la casse mais ça, ils s'en tapent. 
Là où l'histoire devient intéressante, c'est quand, juste après l'étape 3, un groupe de discussion sur la plateforme Reddit a vu venir le coup et a décidé de ne pas laisser cette bande de requins couler froidement cette chaîne de magasins et de réagir en utilisant des outils financiers complètement légaux mais très efficacement coordonnés. 

Ils se sont mis à acheter collectivement et massivement à la hausse les actions Gamestop, avec la consigne de ne surtout pas vendre, ce qui a fait monter le cours de l'action de près de 9000%. 

Le fond de pension a donc été dans l'impossibilité d'acheter à nouveaux les actions pour les restituer, à moins de dépenser des dizaines de milliards. Ils ont désormais virtuellement une dette irrattrapable et sont au bord de la faillite. 

En passant, chacun des membres de ce groupe Reddit pourrait la jouer perso et vendre ses actions qui valent désormais un beau pactole, ce qui ferait retomber le soufflé et sauverait Melvin Capital mais il semblerait que la solidarité tienne bon. 

La chaîne de magasins a retrouvé des couleurs. 
Un grande partie du trading s'est déroulée sur l'application Robinhood, qui pris de panique devant cette utilisation inhabituelle des leviers de la finance, a essayer de protéger sa caste de clients habituels et à voulu stopper le mouvement. Immédiatement, la riposte s'est lancée et des milliers d'utilisateurs ont dégradé la note de l'appli qui est rapidement tombée au minimum. Robinhood a ensuite fait marche arrière en disant hypocritement que leurs valeurs étaient que tout le monde puisse trader, bla bla... 

En ce moment, vous voyez défiler toutes les vieilles élites de Wallstreet sur les plateaux des chaines économiques, pour dire que tout cela n'est pas juste, que des amateurs ne devraient pas "jouer" avec les outils des grands, que l'état devrait intervenir pour réguler... 

C'est énorme ! Les mêmes mecs qui peuvent sur un claquement de doigt sceller le destin de milliers de salariés en vampirisant leur boîte sont littéralement en train de pleurer quand on leur donne "un goût de leur propre médecine" (comme dit l'expression américaine). 

En fait, ils seraient beaucoup moins indignés si le coup était venu de leurs semblables, ça aurait fait partie des "règles" du sport, de la "saine" compétition. Que cela vienne de non-introduits, du troupeau, creuse un trou béant dans les remparts de leur citadelle. Auparavant pour le loup, le danger ne pouvait venir que d'un autre loup (concurrent), du chien de berger (autorité régulatrice) ou du berger lui-même (gouvernement). Cette fois-ci les moutons ont piétiné le loup et toute la communauté des loups se dit que si on ne fait pas rapidement un exemple avec ces moutons rebelles, on ne pourra plus les tenir. 

Et vu de la perspective d'en face (la nôtre), le peuple des nuages n'est plus intouchable. Tout le monde avait conscience de leurs pratiques dégueulasses mais chacun se résignait dans son coin : "qu'est-ce que je peux y faire de toute façon?", "ce sont eux qui font les règles"... Cette fois-ci, l'élite n'a pas seulement été touchée, l'un de ses membres a été mis à terre. Personne n'a vu venir l'uppercut, car personne ne jugeait important de regarder en bas. 

Cela change tout et c'est une goutte d'eau de plus au sommet du vase. Internet va nous permettre de prendre conscience de la puissance du collectif face aux castes qui confisquent le pouvoir. Des multitudes de groupes vont apprendre à se coordonner, a dire stop à l'impunité, à reprendre les rênes. 

On voit déjà les premières bulles apparaître dans la marmite, chacune fragile, imparfaite mais néanmoins bien présente et ensemble de plus en plus nombreuses et complémentaires : Les gilets jaunes, Anonymous, la blockchain, Decentralized Finance, chaque consommateur lambda qui commence à quitter google, facebook, whatsapp, zoom pour Duckduck, Framatalk, Signal... 

Je pense qu'il s'agit juste d'une pierre de plus pour paver le chemin mais quelle pierre ! ces derniers jours ont un goût de revanche. Les géants ne sont plus invincibles. Désormais nous le savons. 

Anaxarète Amaurea 

 
Top