Le 8 février 2021, Charles Saint-Prot, directeur général de l’Observatoire d’études géopolitiques, analyse sur la radio internationale Medi1, la note de l’Institut de Washington pour la politique au Proche-Orient. 


Charles Saint-Prot précise que cette note est destinée à éclairer l’administration Biden sur ce que doit être la politique des Etats-Unis au Maghreb et elle l’appelle à soutenir la politique du Maroc. 

On sait que Donald Trump a reconnu la marocanité des territoire sahariens, il faut maintenant que Biden poursuive cet effort. Notamment en faisant sur l’Algérie les pressions qui s’imposent, la note invite aussi Biden à agir il faut bouger dans le bon sens à l’ONU et il faut soutenir la politique du Royaume et veiller au développement des provinces du sud de façon à lutter contre le chômage et créer des emplois, notamment pour les jeunes. La note de l’Institut états-unien appelle également Biden à tenir les engagements de son prédécesseur qui avait promis quelques milliards pour aider au développement de ces territoires marocains. 

Et puis, sur un autre plan, la note à Biden indique qu’il faut soutenir la politique africaine du Royaume. C’est très important car le Maroc est un gage de stabilité et développement pour tout l’Afrique.

Charles Saint-Prot
Directeur de l'observatoire d'études géopolitiques Paris


 
Top