Notre cerveau fait parfois des choses qu'il ne pense pas. Par facilité, il emprunte des raccourcis, fait des approximations. Alors que nous croyons tous prendre nos décisions «en notre âme et conscience» selon l’expression consacrée, notre raisonnement subit en réalité des déviations tout ce qu’il y a de plus inconscientes. Pour parler de ces automatismes qui guident les pas de nos pensées, les psychologues utilisent le terme de biais cognitifs. 


Invité, le neuroscientifique Albert Moukheiber
auteur de l'ouvrage «Votre cerveau vous joue des tours», s’est fait une spécialité d’expliquer ce qu’il appelle la pensée automatique et d’en comprendre les mécanismes. 










 
Top