L'agence de santé publique sud-coréenne a annoncé que 93 personnes sont mortes juste après avoir été vaccinées. Cependant, les autorités se veulent rassurantes en affirmant qu’aucun lien n’a encore été établi entre la vaccination et les décès ! 

La Corée du Sud a opté pour la vaccination en masse de sa population contre la grippe. La campagne de vaccination devait permettre de vacciner,  toute la population, des jeunes aux personnes âgées, et ce gratuitement ! Dès le début de l'opération, un jeune lycéen de 17 ans, en bonne santé, est mort quelques jours après s'être fait vacciner. Depuis cette mort inexpliquée, le chiffre de décès grimpe quotidiennement. 

La population est apeurée et a commencé à se méfier des recommandations des autorités sanitaires. La méfiance s'est accentuée en même temps que l'augmentation du nombre de morts. Dans certaines régions, une suspension temporaire de vaccination a été décidée, même si cette décision va à l'encontre des autorités nationales. 

Nouvelles alarmantes du vaccin anti-grippe 2020 

La campagne de vaccination 2020-2021 contre la grippe saisonnière débute ces jours-ci. C’est une sorte de routine puisque chaque année à cette époque, après un marathon biologico-industriel, un vaccin est fabriqué pour prévenir l’épidémie de grippe hivernale. 

Chaque année une nouvelle innovation est chantée haut et fort par la Santé publique, l’assurance maladie, la profession pharmaceutique et les journalistes. Cette année en France, même un pharmacien pourra dorénavant pratiquer l’injection à son client et rémunéré pour cet acte. Jusqu’alors, seuls les médecins, les infirmières et les sages-femmes étaient habilités à pratiquer cet acte technique comme c’est le cas pour toutes les injections.
 
L’Afrique est encore cobaye de Big Pharma 
Attirés par la faiblesse des coûts et des contrôles, les laboratoires pharmaceutiques testent leurs vaccins en Afrique, au mépris de la sécurité des patients. Face à la multiplication des accidents, certains essais ont dû être interrompus. Ces dérives révèlent comment les industriels du médicament utilisent les populations du Sud pour résoudre les problèmes sanitaires du Nord. 



 
Top