Une nouvelle gesticulation des séparatistes : Des séparatistes du Polisario vont rendre à la zone tampon près de Guerguerat à l’effet d’y observer un prétendu sit-in . Cette gesticulation des séparatistes constitue une nouvelle provocation du groupuscule qui est le pantin d’Alger
 

Le timing n’est pas neutre car cela vient à la veille de la réunion du conseil de sécurité de l’ONU sur la reconduction de la Minurso. C’est donc une manœuvre des séparatistes pour provoquer de la tension dans la région à la veille du début des discussions au Conseil de sécurité de l’ONU, sachant que les soutiens au séparatisme ne sont plus que quelques États voyous englués dans l’idéologie communiste. 

Personne n’est dupe. L’ONU a déjà condamné à plusieurs reprises les provocations du Polisario dans la zone mauritanienne de la région de Guerguerat Hier samedi, l’ONU a fait injonction aux séparatistes de ne plus obstruer le trafic commercial et civil qui transite par la région marocaine de Guerguerat. Donc l’action des séparatistes est un défi à l’ON. Il devrait appartenir à l’ONU de veiller au respect de la neutralité dans la zone tampon parce que ce n’est pas au Maroc de faire la police de l’autre côté de sa frontière 

Il faut redire ici que rien ne serait possible sans l’accord du régime algérien. En effet, les séparatistes ne sont rien sans Alger. C’est bien Alger qui porte toute la responsabilité de ce conflit artificiel 

L’ONU n’est d’ailleurs pas dupe puisque l’Organisation internationale appelle désormais Alger à négocier dans toutes ses résolutions sur le conflit. Tout le monde sait, notamment les grades puissances, que la solution au conflit du Sahara marocain passe par la proposition marocaine d’autonomie et il serait judicieux que l’ONU et les puissances adopte clairement ce plan. 

Dr Charles Saint-Prot
Directeur général de l'Observatoire d'études géopolitiques Paris



0 commentaires:

Publier un commentaire

 
Top