• Comment peut-on rester indifférent, passif ou résigné devant la plus grande opération criminelle que notre monde ait connu ?
  • Comment peut-on être assez naïf pour croire que cette fausse pandémie justifierait la perte de nos libertés fondamentales, le contrôle massif des populations, la violence et la répression policière pour un masque non porté ?
Vous ne voyez pas qu'il s'agit d'un coup d'état mondial organisé par les cartels bancaires, les élites et l'industrie pharmaceutique ?
  • Écoutons le discours qu'a prononcé avant hier à Berlin, Robert Kennedy Junior, le neveu du Président Kennedy et le fils de l'ancien ministre de la justice Bob Kennedy, tous deux assassinés parce qu'ils menaçaient les plans du Nouvel Ordre Mondial.
  • Écoutons attentivement ses paroles, gravons-les dans notre mémoire, réfléchissons-y sérieusement car ce qui se déroule en ce moment en Occident est très grave. Ce sont nos vies et celles de nos enfants qui sont en jeu. Jamais notre humanité n'a été exposée à une menace aussi sournoise, aussi mortelle.

Nous devons absolument réagir avant que le piège ne se referme sur nous car alors, il sera trop tard, nous n'aurons plus les moyens de protester ou de nous rebeller. Nous serons devenus des esclaves dans les mains de quelques centaines d'individus qui pensent que notre monde leur appartient !

Nos gouvernements ne sont que des marionnettes qui n'ont plus aucune légitimité car dans notre fausse démocratie tout est truqué, tout est manipulé. Nos gouvernements ne sont que les complices et les exécutants du Nouvel Ordre Mondial. Ils n'agissent pas en faveur du peuple mais contre lui, contre nous !
Et ces médias menteurs ne sont que des instruments de manipulation, de désinformation, de conditionnement !
Réveillons-nous comme le font nos amis allemands, serbes ou italiens qui sont de plus en plus nombreux à comprendre que cette fausse pandémie n'est qu'un moyen de nous faire vivre dans la peur et nous obliger à accepter l'inacceptable !

Voulons-nous vivre en hommes libres ou sommes-nous devenus des individus sans intelligence, sans raison et sans idéal ?


Éric Montana
Journaliste Sans Frontières


0 commentaires:

Publier un commentaire

 
Top