Radio Courtoisie, Libre Journal des sciences et techniques du 18 septembre 2020. 

Paul Deheuvels reçoit :
  • Jean-Bernard Fourtillan, professeur de chimie thérapeutique
  • Serge Rader, pharmacien
  • Christian Tal Schaller, médecin
  • Didier Rochard, journaliste 




Dans un article basé sur des preuves (Evidence Based Medicine) sur la pertinence du confinement et ses effets, un biologiste français, Zelmat, en arrive à la conclusion que le confinement n’est pas opportun pour traiter le Covid 19. 

Ce que dit l’article : 
« “Le confinement est véritablement l’escroquerie sanitaire du XXIe siècle”, selon une étude qui souligne la responsabilité de l’OMS. » En ligne de mire, « les coûts disproportionnés du confinement en termes sociaux, économiques et humains ». 

« En médecine : le confinement n’existe pas. Il n’existe pas en infectiologie, en épidémiologie ou en santé publique. Il est d’ailleurs inédit dans l’histoire de la médecine et de l’humanité ! » 

« Chaque année : le virus de la grippe infecte 1 milliard de personnes dans le monde et en tue 650 000 (…). Pourtant, on ne parle jamais de crise sanitaire. (…) Les médias ont également alimenté la peur et la psychose en présentant le SARS-CoV-2 comme un virus très dangereux ou à forte létalité, alors que ce n’est absolument pas le cas. » 

« Quels sont les risques, les dangers et les conséquences catastrophiques pendant et après l’enfermement ? Suicides de personnes, (…) développement de pathologies psychiatriques, (…) négligence d’autres maladies (en particulier les maladies chroniques) et augmentation de leur mortalité, augmentation des violences domestiques, pertes économiques, chômage et crise économique majeure (…) » 



0 commentaires:

Publier un commentaire

 
Top