Mise au point. Le directeur général de l'Anapec, Chafik Rached se dit outré par ce qu'il appelle une campagne de diffamation menée contre lui par notre journal. Pourvu que l'on se trompe ! 

Votre journal, «Aujourd'hui le Maroc», a publié dans ses éditions du 24, 25, 28 et 29 mai 2002 plusieurs articles consacrés à l'opération d'intermédiation, menée par l'Agence Nationale de Promotion de l'Emploi et des Compétences (ANAPEC), qui vise à instruire une offre émanant de la société Al Najat Marine Shipping.

«Aujourd'hui le Maroc», au fil des jours, ne s'est pas contenté de mener une campagne de discrédit et de doute sur cette opération, mais il a formulé des accusations graves contre notre établissement et s'est fait avocat de milliers de jeunes victimes d'une grande opération d'arnaque et d'escroquerie, selon vos allégations, cautionnée par l'ANAPEC.

La campagne systématique que vous avez orchestrée contre l'ANAPEC, en contradiction flagrante avec les règles les plus élémentaires de la déontologie journalistique engage votre responsabilité de diffamation envers notre institution.

Monsieur, je vous demande, conformément à la réglementation en vigueur, de publier la présente mise au point, et vous informe que nous nous réservons le droit de recourir aux procédures légales autorisées par la loi pour défendre notre établissement ainsi que l'ensemble de nos personnels outrés par vos propos diffamatoires…

Monsieur, l'ensemble de ces propos, qui débordent du domaine du droit d'information et de l'investigation journalistique m'oblige à porter à votre connaissance les informations suivantes: l'ANAPEC est un service d'emploi public qui assure une prestation de services gratuits au profit des employeurs, pour réussir leurs recrutements, et aux chercheurs d'emplois en vue de leur insertion professionnelle sur le marché du travail national et international. Parmi ses domaines de compétences, figure l'intermédiation nationale et internationale.

L'intermédiation internationale consiste à instruire, conformément à l'article 3 alinéa 10 de la loi n° 51-199, les offres d'emploi émanant de l'étranger, prospecter les opportunités de placement à l'étranger de nationaux candidats à l'émigration, mettre en application les accords de main-d'œuvre bilatéraux de main-d'œuvre, mettre à disposition des candidats les informations nécessaires à leur émigration.

Par ailleurs, l'ANAPEC a mis en place, depuis septembre 2001 date de son démarrage effectif, une coopération internationale en matière d'émigration conforme aux engagements bilatéraux et internationaux du Maroc. Cette coopération intéresse l'échange d'expérience avec ses homologues étrangers, le développement des relations avec les réseaux européens d'emploi en vue de s'informer sur les opportunités et les conditions d'emploi à l'étranger, l'investissement formation et le transfert de compétences.

Pour information, dans le cadre de sa coopération internationale, l'ANAPEC a organisé, les 23 et 24 mai 2002 à Rabat, avec l'Association mondiale des services d'emploi public (AMSEP), un atelier international sur le thème « le rôle des services publics d'emploi dans le processus de recrutement des entreprises ». Plusieurs représentants de services publics d'emploi européens, américains et africains y ont participé, dont pour information, le directeur de l'emploi du Kenya.

L'opération de recrutement des 30.000 jeunes marocains, pour le compte d'un groupement d'entreprises européennes armateurs de transport de voyageurs et de croisière, par l'intermédiaire de la société émiratie AL Najat Marine Shipping, s'inscrit dans le cadre d'un appel d'offres d'emploi international.

Les critères de présélection ont été établis dans la transparence la plus totale . En outre, soucieux d'informer l'ensemble des chercheurs d'emploi et les employeurs sur les prestations de services de l'ANAPEC et sur le recrutement en cours, nous avons lancé une campagne de communication depuis le mois de mai .Des points de presse ont été organisésà Rabat et Casablanca . La télévision et la radio ont été associées à cette campagne pour informer le plus grand nombre possible de personnes. L'ensemble de nos services, à travers le pays ,se sont mis à la disposition des différents organes de presse pour dispenser toutes les informations demandées…

Chafik Rached
Directeur général de l'Anapec 

0 commentaires:

Publier un commentaire

 
Top