Les vrais terroristes de notre monde ne se réunissent pas sur les quais à minuit, ni ne crient « Allahu Akbar » avant une action violente. Les vrais terroristes de notre monde portent des costumes à 5.000 dollars et occupent les plus hautes fonctions de la finance, du gouvernement et des affaires.

Alors, qui sont les vrais terroristes aujourd'hui ? Ce sont ceux qui cherchent à obtenir un pouvoir et un contrôle total sur nous tous, et on les appelle l'État. Politiquement parlant, l'utilisation du terrorisme constitue une arme puissante parce qu'elle suscite dans le cœur des hommes une bien plus grande peur, et la peur peut pousser les foules à la panique et au repli, laissant la porte ouverte à la tyrannie. La classe dirigeante comprend parfaitement ce concept et l'utilise comme un outil psychologique pour contrôler le peuple, et, ce faisant, l'État terroriste prétend nous protéger et nous sauver alors qu'il nous agresse. Seul un système contrôlé par des psychopathes utiliserait une telle stratégie. [Voir « Le truc du psychopathe : nous faire croire que le Mal vient des autres » - NdT]

Ne vous méprenez pas sur les événements en cours et ne sous-estimez pas l'aspect sinistre de cette fausse pandémie planifiée de longue date et fabriquée à dessein. Il s'agit d'une action terroriste créée afin de répandre la peur et ainsi d'acquérir plus de pouvoir et d'exercer un contrôle total sur la population mondiale. Il ne s'agit pas seulement d'un terrorisme d'État, mais d'un complot terroriste actif mis en œuvre par l'État lui-même. La différence, cette fois, c'est qu'il n'est empreint d'aucun mystère ou secret, qu'il n'existe aucune menace de bombardement et qu'aucun groupe ne revendique la responsabilité de cette attaque contre l'humanité. Il s'agit d'une terreur purement furtive, puisque ce nouveau tueur présumé d'êtres innocents serait un virus qui n'a même jamais été correctement ou scientifiquement isolé ou identifié. Aucun coup de feu n'a été nécessaire pour affoler les masses; il a suffi d'un mensonge pouvant facilement convaincre une population de moutons pathétiques victimes d'un lavage de cerveau avec pour seule perspective de finir à l'abattoir.

Ce type de terreur repose entièrement sur la propagande, et cette propagande se doit d'être constante et implacable de façon à ce que les classes inférieures n'aient ni inclination ni temps à consacrer à autre chose qu'à se focaliser sur l'illusion en question. Cette stratégie adoptée par les marchands de terreur est une ruse astucieuse, non pas parce que son fondement relève d'un quelconque génie, mais parce qu'il s'appuie sur la destruction consentie de l'intellect des peuples. Une fois cette phase accomplie, et c'est le cas, le plan est plus facile à mettre en œuvre. La confusion et la peur sont les seuls éléments nécessaires propres à mener à bien le projet.

Les récents gros titres de n'importe quel grand média contrôlé et complice révèlent l'ampleur d'une propagande constante et écrasante menée par les organes d'information. Cette machination cauchemardesque appelé « coronavirus » inonde les ondes de manchettes terrifiantes tous les jours et à longueur de journée [et de nuit - NdT]. Ce déferlement constant de reportages apocalyptiques vise à submerger les esprits des populations jusqu'à complète saturation. C'est l'essence même d'une propagande réussie, et cette tactique est magistralement employée pour obtenir des masses qu'elles se conforment aux ordres du gouvernement dont le but est d'instaurer une obéissance totale à l'État de manière à favoriser une modification comportementale généralisée.

Les tactiques utilisées par l'État pour obtenir l'adhésion à son autorité revendiquée se basent sur celles mises en place par les chinois. En adoptant les mêmes, le monde, y compris les États-Unis, devient la Chine. Ce n'est en aucun cas accidentel, c'était planifié dès le début. Ce qui se produit actuellement en Chine se produira également ici, donc tous ceux qui critiquent la manière draconienne utilisée par les chinois pour répondre à ce canular devraient comprendre que les États-Unis [et autres pays occidentaux - NdT] ne font que les imiter : les mesures initialement adoptées par la Chine — confinement total, surveillance, traçage, port du masque obligatoire, destruction économique et distanciation sociale — ont déjà été prises dans le monde entier. Le gouvernement des États-Unis joue sur les deux tableaux, tout d'abord en accusant la Chine sans aucune preuve à l'appui d'être responsable du virus, puis en ridiculisant ses stratégies pour y faire face tout en appliquant les mêmes, sans omettre au passage de la menacer. C'est complètement hypocrite bien sûr, mais tout cela fait partie de la campagne de désinformation planifiée à l'avance. Il faut d'abord condamner, puis féliciter, et enfin imiter.

Ce pays et la plupart des pays du monde sont devenus méconnaissables en à peine quelques mois. La société humaine telle que nous l'avons connue a été décimée et altérée au point qu'il est impossible de la reconnaître. La beauté, le plaisir et la frivolité inhérents à la vie, sans omettre l'essence même de l'esprit humain, ont été en grande partie éliminés pour être remplacés par l'isolement, le masquage et la distanciation. Il ne reste qu'un paysage froid et sombre, la plupart du temps dépourvu de joie. La nature précieuse de la vie et de l'amour, le goût des saveurs exquises, la liberté d'explorer, de voyager, de jouer, d'aller à un concert et de tisser des liens avec d'autres personnes et d'autres cultures ont pratiquement disparu. La terreur que nous ont infligée [que nous infligent - NdT] la classe dirigeante et les pouvoirs en place a profondément porté [et porte toujours - NdT] atteinte à nos esprits. C'est une abomination.

Durant cette campagne de terreur menée contre les peuples par le biais d'un « virus » prosélytique, les riches continuent à s'enrichir et le reste de l'humanité souffre mille maux. Les transferts de richesse n'ont jamais atteint de tels sommets, et si cette folie se poursuit, la pauvreté deviendra la norme. La classe moyenne sera nécessairement et de façon définitive éliminée, laissant les quelques privilégiés au sommet de l'échelle et tous les autres en bas. Tel est le système convoité, car toute société plongée dans un effroyable servage est vouée à favoriser ceux qui revendiquent un statut d'élite. Une fois qu'en raison de la destruction de leur vie et de leur travail la plupart des membres de la société deviennent totalement tributaires, la subordination à l'autorité se banalise et la pitance distribuée par l'État est perçue comme un acte de bienveillance, bien qu'il s'agisse en fait d'un instrument de contrôle.

La prochaine grande étape de cette campagne de terreur verra la mise en œuvre d'un nouveau vaccin Covid accompagné de mandats de vaccination dans le monde entier. Personne n'aura de certitude quant à la composition exacte de ces vaccins en raison de la nature cachée et mortelle de ce qu'ils peuvent contenir. Ils seront certainement composés de multiples souches de virus, d'adjuvants nocifs pouvant inclure notamment du mercure et de l'aluminium, et très probablement d'ingrédients qui nous sont inconnus. Grâce à la technologie actuelle, la liste des composants possibles est infinie, et nombre d'entre eux pourraient constituer des altérations génétiques. Les vaccins à ADN et à ARN se prêtent au génie génétique, bien que le courant dominant ne ménage pas ses efforts pour nier cette possibilité. Une technologie de traçage pourrait également être implantée, ainsi que d'autres composants invasifs tels que des nanoparticules extrinsèques à l'humain et des puces RFID. Il ne s'agit pas d'affirmer que cela s'est déjà produit, seulement de signaler qu'il s'agit aujourd'hui d'une possibilité. La technologie est disponible.

Il est impératif de garder à l'esprit que le gouvernement [État profond ? - NdT] des États-Unis [et des autres pays occidentaux, voire celui de la Chine - NdT] est de mèche avec la Fondation Gates, le CDC, l'OMS et de nombreuses sociétés pharmaceutiques criminelles. Les contrats gouvernementaux pour la production de vaccins Covid, les partenariats entre le gouvernement [des États-Unis et des autres pays occidentaux - NdT] et les entreprises pharmaceutiques, les financements gouvernementaux supplémentaires et les partenariats de livraison révèlent la nature fasciste de ces projets. Le pouvoir bancaire et les entreprises, ainsi que les gouvernements, sont les moteurs de cette fausse pandémie, et travaillent également ensemble pour vacciner le monde entier. Soyez très conscients de la nature dangereuse d'une telle consolidation infâme entre ces entités corrompues qui ont forcément des arrière-pensées qui seront funestes.

À mesure que cette campagne de terreur étatique progresse, nous nous engageons dans des eaux encore plus dangereuses. Se cacher derrière un masque ne vous protégera pas de ce qui s'en vient.
Il y aura dès la prochaine génération une méthode pharmaceutique pour faire aimer aux gens leur propre servitude, et créer une dictature sans larmes, pour ainsi dire, en réalisant des camps de concentration sans douleur pour des sociétés entières, de sorte que les gens se verront privés de leurs libertés, mais en ressentiront plutôt du plaisir.

~ Aldous Huxley, discours prononcé en 1961 à la California Medical School de San Francisco.

Source de l'article initialement publié en anglais le 1er août 2020 : LewRockwell

Liens externes
Forum économique mondial : « Comment la réussite de la Chine face au Covid-19 pourrait renforcer son influence mondiale » [en anglais - NdT], 24 mars 2020
In These Times : « La réponse des États-Unis face au Covid-19 a enrichi les riches » [en anglais - NdT], 6 mai 2020
Jon Rappoport [article du 3 juin 2020 traduit en français dans un Focus Sott publié le 7 juin 2020 - NdT] : « Étude innovante — Des nanoparticules dangereuses contaminent de nombreux VACCINS... et autres produits de consommation courante »




0 commentaires:

Publier un commentaire

 
Top