Il y a quelques jours, le directeur du bureau de l'AFP à Bagdad, un grand reporter bardé de récompenses dont les deux plus illustres, le prix Albert Londres et Prix Bayeux Calvados des correspondants de guerre… alertait via une tribune dans la presse sur le danger de « vie ou de mort » que font peser sur la profession les géants du net. 



Cette tribune a été signée par une centaine de grands reporters et des rédacteurs en chef de toute l’Europe. Parmi les Français, des grands journalistes comme Florence Aubenas, Christophe Ayad, Annick Cojean ou Adrien Jaulmes.

Car aujourd’hui, à côté de la concentration des médias, de la concurrence des gratuits, de l’explosion des fake news et de la défiance des citoyens et des politiques plane une autre menace sur les journalistes : les plateformes numériques. Cette bataille se joue désormais au Parlement européen, qui doit voter mercredi prochain la création d’un droit d’auteur adapté à la presse. Les journalistes et les éditeurs de presse remporteront-ils la guerre contre les GAFA ? L’avenir de la presse se joue-t-il le 12 septembre au Parlement européen ?




0 commentaires:

Publier un commentaire

 
Top