Avec un certain nombre de confrères, tous journalistes indépendants plus attachés à la vérité qu'à l'argent, je n'ai pas cessé d'écrire que cette crise du coronavirus est artificielle et criminelle car la première victime de cette manipulation digne d'un 11 septembre planétaire, est notre liberté.

La gestion catastrophique de cette crise avait pour but de propager la peur et la psychose, et pour que cette peur fonctionne sur l'imaginaire des gens, il était impératif qu'il y ait des morts. Et il y en a eu. Près de 30.000 personnes sont mortes du supposé Covid19 alors que selon de nombreuses sommités de la médecine, 25.000 auraient pu être évitées.

Mais l'objectif n'était pas d'éviter les morts, bien au contraire. La peur avait besoin de ces morts. Et le gouvernement aussi pour imposer les lois les plus liberticides jamais imaginées, les mesures absurdes de confinement, qui au lieu d'éviter la contamination l'ont largement favorisée, la répression policière et le racket des amendes pour compenser l'arrêt des activités et la diminution des recettes fiscales, l'arrêt volontaire de l'économie ayant pour but un reset de la finance globale qui permettra aux mêmes de continuer à faire de nous des esclaves de la dette !.

Cette crise du coronavirus n'est qu'une opération terroriste planifiée de longue date. La fondation Rockfeller l'avait largement documentée en 2010 déjà, et dans leur publication, le mode d'emploi adressé aux gouvernements, tout y était détaillé, du confinement jusqu'aux réductions des libertés.

Ceux qui se nourrissent des fausses informations distillées par les médias complices de cette machination, continuent encore aujourd'hui à avoir peur et à porter un masque.

Mais comment peut-on être aussi naïfs pour croire aveuglément à tous les mensonges dont nous abreuvent nos gouvernements alors que la preuve est faite que ce coronavirus n'est qu'un attentat criminel organisé par la haute finance avec l'aide "désintéressée" des labos pharmaceutiques, plus grands corrupteurs et empoisonneurs que la terre ait porté ?

Notre ex Ministre de la Santé n'est qu'un pion de cette machination et même entraînée à la manipulation de masse, le mensonge est visible dans les expressions de son visage, dans ses réponses vaseuses et ridicules pour se protéger.

Nous sommes gouvernés par une mafia aux ramifications internationales. Nos gouvernements ne sont que des pantins entre les mains d'un pouvoir invisible et pourtant bien présent et très actif.

Combien de temps encore peut durer cette mascarade criminelle qui veut nous imposer un vaccin qui modifiera notre ADN, réduira la population mondiale et fera de nous des clients fidèles des labos pharmaceutiques ?

A l'ère d'Internet, l'ignorance n'est plus une excuse mais la preuve évidente que certains sont nés pour être esclaves !

Eric Montana
Journaliste



0 commentaires:

Publier un commentaire

 
Top