À peine les groupes anti-masque étaient-ils constitués sur les réseaux sociaux (à l’exception de Twitter qui n’admet pas les groupes), que la chaîne franco-israélienne néolibérale de Patrick Drahi dénonçait les résistants à cette injonction venue de l’OMS et des réseaux mondialistes liés au Big Pharma. Logique !

Déjà, le titre, qui sent bon la Kommandantur, la collaboration, la chasse aux résistants :

Qui sont les Français réfractaires au port du masque obligatoire ?
Primo, ce n’est pas inscrit dans la loi, donc cela ne revêt pas un caractère obligatoire comme on l’entend d’une loi votée avec tous ses décrets. Secundo, s’il le faut, nous boycotterons les commerces qui nous obligent à nous museler, quitte à mourir de faim. Ce gouvernement illégitime peut aller se brosser avec ses masques et ses PV à 135 euros, avec tout ce qu’il pique aux Français depuis des années...

Car il s’agit bien du même gouvernement, ouvertement néolibéral, c’est-à-dire anti-services publics, antifrançais et antisocial, un même gouvernement dont seules les têtes changent. Machin remplace Bidule, qui a remplacé Truc, qui de toutes façons bossent pour le CAC40, la Banque et les réseaux de pouvoir en dessous. L’hydre peut continuer tranquille à berner les croyants en la démocratie.

La démocratie n’existe pas, tout est occulte en France, et le parlementarisme est une farce. Heureusement pour la bande Gates-Tedros-Véran-Castex-Buzyn-Lévy-Cymes-Delfraissy, il reste assez de gogos et de terrorisés pour obéir à l’une des mesures les plus bêtes et les plus dangereuses du monde. Car si les Français acceptent cette humiliation, la suivante sera encore plus dure, plus violente, plus profonde. C’est comme ça avec la dominance actuelle, le moindre genou à terre et hop !, c’est une pierre de plus sur la nuque. Mais il semble qu’on ait sous-estimé le degré de masochisme dont notre pauvre peuple est capable. Mais aussi le degré de résistance...

Et si l’OMS demandait aux Français de se mettre un masque sur les yeux ?
Ceci étant dit, on résiste, comme Pasqua avec sa Sten en 40, sans armes, bien sûr, mais avec détermination. On écoute maintenant le texte délirant du « journaliste » (ou du journalopiste, sans guillemets mais en italiques) de service (oligarchique) à BFM TV :

« Pourtant, malgré son efficacité prouvée et son usage appuyé par les autorités sanitaires dont l’Académie de médecine, l’idée même du port du masque dans ces lieux, dont la liste a été diffusée par le ministre de la Santé Olivier Véran, a du mal à être acceptée par une partie de la population française. Selon un sondage BVA réalisé ces derniers jours pour RTL et Orange, ils sont 15 % a être opposés à cette mesure, et même 22 % chez les 18-34 ans. »

Ah, de bons signes de résistance en perspective ! Espérons que cette mesure vexatoire réveille notre bon vieil instinct anti-domination, anti-Romains ou anti-escrocs. L’article de Hugo Septier est un modèle dans le genre courroie de transmission oligarchique sans une once de réflexion : le pouvoir a dit, on relaye, pas la peine de penser. Penser par exemple que la pandémie serait terminée chez nous, que le virus serait résiduel et que cette nouvelle injonction masquante soit plus une décision politique contre la résistance sociale qu’une décision médicale de prophylaxie publique.

Et quand on sait que le pouvoir médical est aussi cynique que le pouvoir politique...
« En réalité, ces réfractaires au port du masque sont divisibles en deux groupes assez distincts. Dans un premier temps, il y a les réfractaires qui y voient une contrainte, une gêne dans leur quotidien, mais qui ne semblent pas vouloir remettre en doute l’existence même de la maladie. [...]

Pourtant, selon certains récents travaux de professionnels de la santé, la transmission du coronavirus par aérosol, comprendre à travers un nuage de particules virales en suspension durable dans l’air non renouvelé, est une hypothèse qui prend de plus en plus de poids. Le port du masque devient ainsi la principale arme contre ce type de contamination. »

On aime bien le « certains travaux », une piste qui finit toujours chez Tedros, le menteur qui danse à moitié à poil, ou chez Bill Gates, le copain d’Epstein, dont l’épouse vient de réapparaître. Attention, la suite est encore meilleure, avec les Français « bien plus virulents ». Hugo va lâcher ses coups, vous allez voir.

« Puis viennent les Français qui se disent "anti-masques", bien plus virulents, et qui selon une enquête publiée dans Le Parisien, se définissent comme des "éveillés." De fait, à l’observation de plusieurs groupes sur Facebook nommés "Regroupement contre le port du masque obligatoire" ou encore "anti-masque obligatoire", plusieurs de leurs membres, ils sont quelques milliers, utilisent les termes "lucidité" et "dictature" dans leur argumentaire. »

Mais, mais, comment parler de « dictature » quand des gens aussi éveillés que Gates, Tedros, Véran, Lévy, Buzyn, Hirsch, Salomon et consorts s’occupent de notre santé pour notre bien ? Quelle drôle d’idée. Pour Hugo, les choses se gâtent. Le mouvement antimasque pourrait bien devenir une fronde mondiale, à l’image du mouvement des Gilets jaunes, qui a été arrêté de justesse grâce à une grippe saisonnière montée en épingle.

« Cette fronde populaire, qui selon le quotidien francilien semble venir directement du Québec, où des manifestations ont été organisées, est également un écho aux récents événements qui se sont déroulés aux États-Unis, où de nombreuses bagarres ont éclaté à l’entrée de magasins, et où le mouvement anti-masque semble également prendre de l’ampleur. »

Les peuples comprennent qu’on veut confisquer leur liberté

Pour Hugo et ses maîtres, il reste une chance : que Twitter tienne.
« Sur Twitter, où les groupes privés n’existent pas, la propagation des arguments anti-masques semble bien plus compliquée, puisqu’elle se heurte à la désapprobation de milliers d’utilisateurs. En témoigne ce post publié dans le week-end, qui a causé le courroux de nombreuses personnes. »

Le mouvement antimasque est né et ne s’arrêtera pas, que les larbins du pouvoir profond le taxent de complotiste ou d’autre chose. Écoutez Hugo défendre le multimilliardaire Bill Gates, client d’Epstein qui rêve de vacciner sept milliards d’êtres humains pour le compte d’un Big Pharma qui attend dans l’ombre, salivant à l’avance des milliards à gagner sur le dos de la crédulité et de la peur humaines. Et comment en douter, puisque tout a été dit et assumé par ces manipulateurs !

« À l’image des groupes "anti-confinement" qui étaient apparus lors de la quarantaine, bon nombre de ces groupes "anti-masques" reprennent en réalité de nombreuses thèses complotistes, qui sont ensuite partagées sans réelles, voire aucune, vérifications. Celles-ci dépassent même largement le cadre du seul port du masque obligatoire, s’attaquant à d’autres thèmes en lien avec la lutte contre l’épidémie de Covid-19.

Ainsi, pour certains, les vaccins en préparation contre le coronavirus sont une invention du multimilliardaire Bill Gates, qui souhaiterait contrôler la population grâce à une puce. D’autres accusent également la 5G, nouvelle cible privilégiée du complotisme actuel, de favoriser la transmission du virus. »

Bientôt, on va lire que les antimasques pensent que la Terre est plate et qu’il y a un lobby sioniste. On comprend que les maîtres du Système veuillent absolument vacciner ces anti-dictature réfractaires au masque ! 



0 commentaires:

Publier un commentaire

 
Top