Vendredi dernier, l’Ambassadeur du Maroc à Paris, Chakib Benmoussa, s’était rendu, dans les locaux de l’Ambassade de France à Rabat, pour présenter, à l’Ambassadrice Madame Hélène Le Gal, l’avancement des travaux de la Commission spéciale dédiée au nouveau modèle de développement marocain, qu’il préside. 

Cette visite de « courtoisie » a été dévoilée par un Tweet polémique de l’Ambassadrice française qui a précisé, que Mr Benmoussa lui a présenté un point d’étape de la (CMSD), qu’elle juge de très belles perspectives pour le nouveau pacte économique marocain. Le rapport, qui devait être présenté d'abord au roi, a été divulgué à une diplomate étrangère. Une journée auparavant, un communiqué solennel du Palais royal, avait accordé, un délai de grâce à cette commission pour présenter ses conclusions à SM le roi Mohammed VI. 


La question qu’on peut se poser logiquement : Si c’était Madame Le Gal qui aurait été présidente d’une commission Franco-française pour son gouvernement, serait-elle déplacée dans les locaux de l’Ambassade du Maroc à Paris pour présenter son bilan à Mr Chakib Benmoussa ? La réponse est évidente … !!! 

Faut-il considérer que la révélation, même d’une partie du rapport, est une faute liée au secret d'État, consistant à ne pas divulguer des informations stratégiques ? D’autant, que le Discours Royal à l’occasion de l’ouverture de la première session de la 3e année législative de la 10e législature, le 12 octobre 2018, était clair : 
Nous avons décidé de confier à une commission ad hoc la responsabilité de collecter, d’agencer et de structurer les contributions et d’en élaborer les conclusions, et ce, dans le cadre d’une vision à portée stratégique, globale et intégrée.

La commission devra soumettre à Notre Haute Appréciation le projet du nouveau modèle de développement, en spécifiant les objectifs fixés, les leviers de changement proposés et les mécanismes de mise en œuvre retenus… 
Les conclusions doivent être rendues au Souverain marocain le prochain mois. À cette occasion, Mr l’Ambassadeur doit également justifier les divulgations révélées par une diplomate non marocaine ! 



0 commentaires:

Publier un commentaire

 
Top