Le confinement est en train, en tous cas à court terme de tout changer.
Alors que les gens qui ont massivement pris goût au télétravail ne souhaitent pas, pour beaucoup, retourner travailler comme avant, les recherches de biens avec jardin et spacieux à vendre explosent partout… sauf à Paris (-12 %) !!

C’est bien les appartements parisiens, petits, très chers, et inconfortables que les gens veulent quitter au profit de maisons avec de grands espaces et surtout des extérieurs !

Alors forcément c’est la ruée sur les biens immobiliers à proximité de la capitale.
De l’exode rural à l’exode urbain !
Dans cet article de Challenges l’Ile de France, c’est fini ou presque :
« Pour eux, c’est plié ! Manuela et Philippe, la quarantaine, elle travaillant dans la communication et lui l’informatique, vont quitter Paris pour Tours. » Avec nos deux enfants, cela n’a pas été toujours simple de travailler dans notre 68-m² lors du confinement « , soupire Manuela. Comme eux, de nombreux Franciliens à peine déconfinés cherchent déjà à s’éloigner de la capitale. » On constatait déjà un désamour grandissant pour les zones densifiées ; là, avec le confinement, cela conduira vraisemblablement à un exode de certains actifs pouvant télétravailler, explique Pierre Bentata, économiste au cabinet Asterès. Les millennials sont d’autant plus réceptifs que les grands groupes promeuvent le télétravail. » Se loger plus grand et beaucoup moins cher en province tout en gardant son poste actuel est possible. Reste à s’assurer que ce gain de qualité de vie ne s’efface pas par un coût de transport trop élevé. Cap sur 5 villes à une heure de Paris ».

Cela fait des années que j’évoque ce phénomène dans ces colonnes et dans ma lettre Stratégie. Je parle très régulièrement de la « localisation » de cette idée d’exode urbain, puisque la tendance de fond est évidente. La grande ville tentaculaire et inconfortable, chère et inhumaine est devenue totalement obsolète.

La ville est obsolète et en 2020, avec le confinement, la prise de conscience vient de passer un stade. Nous venons d’atteindre un effet de seuil.

L’exode urbain vient de commencer.
Cela va tout changer.



0 commentaires:

Publier un commentaire

 
Top