Je ne crois pas au hasard. N'oublions pas que ce sont les USA, le Royaume Uni, la France avec la complicité systématique d'Israël, qui jusqu'à présent, sont les puissances qui orientent le monde. L'Occident est jusqu'à aujourd'hui le pôle qui détermine le Système économique et politique de la planète. Les Rothschild et autres Rockfeller sont les vrais leaders, les têtes pensantes, celles qui sont tout en haut de la pyramide.

Or, avec l'arrivée de la Chine et de ses alliés comme nouveau pôle de puissance, l'Occident perdrait son leadership. Scénario impensable pour les Rothschilds et Rockfeller.

Face à ce péril il n'y a pas deux solutions possibles. Si on garde le Système actuel, la Chine va être le leader du monde. Pour que cela ne se produise pas, il faut détruire ce Système économique et le remplacer par un autre qu'on a dans les tiroirs depuis longtemps, et qui consiste à utiliser l'Intelligence artificielle pour la création d'un nouveau Système basé sur la disparition de l'argent cash, la concentration massive de tous les biens et services, la digitalisation, le contrôle des masses à travers le puçage et autres systèmes de surveillance, et la mise en place d'un régime tyrannique global au nom de la sécurité collective.

Comment parvenir à ça en évitant les protestations des peuples, les révoltes et les révolutions ?
En provoquant une pandémie qui aura pour première conséquence la destruction totale de ce Système économique... Et quand le Système est détruit, on propose la solution. 

Et les peuples maintenus dans la peur, la difficulté à vivre, désorientés par ce coronavirus utilisé comme une arme de destruction mentale, vont accepter le nouveau Système tyrannique comme la seule solution pour être sauvés...

Personne n'a relevé qu'une simulation sur une pandémie de coronavirus s'est déroulée en octobre 2019 aux USA, en présence de membres du World Economic Forum (Davos), de Bill Gates qui rêve de réduire la population mondiale avec des vaccins et de puçer ceux qui restent, de la CIA et autres bienfaiteurs de l'humanité.

Pourtant, cette simulation prévoyait exactement ce qui est en train de se passer, avec cerise sur le gâteau, 65 millions de morts prévus, à la clé...

Hasard ? Je ne crois pas au hasard... Voilà ce que j'écrivais le 22 mars dernier...
La Chine est en voie de dépasser les Etats Unis et s'imposer comme une puissance économique, commerciale, monétaire et politique.

Puissance paisible sans ambition hégémonique, la Chine ne cherche pas à dominer le monde, à faire la guerre à tous les pays, à changer les régimes politiques en fonction de ses intérêts. Son projet déjà bien avancé de la Route de la Soie a pour but de favoriser les échanges commerciaux et apporter la prospérité à tous ceux qui voudront y participer.

Cela change du parasite américain qui se nourrit de la richesse produite par les autres pays sous son influence ou domination. Et parce que la progression de la Chine affaiblit la puissance américaine, le coronavirus pourrait être l'arme silencieuse pour la freiner ou la ralentir.

L'Iran est un pays qui tient tête aux USA depuis des décennies et refuse de se plier et de se soumettre à l'empire américain. Son influence grandissante au Moyen Orient menace les intérêts économiques, stratégiques et militaires US dans la région. L'Iran est aussi un soutien puissant de la Résistance dans tout le Moyen Orient et constitue une menace existentielle pour Israël.

Le coronavirus intervient pour provoquer la mort mais aussi la révolte des Iraniens contre le régime que les US et Israël projettent d'abattre depuis longtemps. Ce virus sert aussi à isoler le pays de ses voisins, limiter ses échanges et détruire son économie.

L'Italie a eu le tort de désobéir deux fois à son maître américain. D'abord en signant un accord avec les Chinois et en rejoignant la Route de la soie. Ensuite en signant un accord de coopération scientifique avec les Iraniens sur l'Intelligence artificielle. Crime suprême que les Américains (ou ceux qui se cachent derrière) ne pardonnent pas.

Les autres pays touchés ensuite, US inclus, ne sont que les victimes collatérales de cette folie criminelle.

Tous ces indices réunis permettent d'identifier à qui profite le crime, mais je fais sans doute une crise de complotisme...

Le coronavirus me dérange sans doute le cerveau...



 
Top