La peau des mains se prive de sa capacité protectrice contre les bactéries si on se les lave plus de six ou huit fois jour, indique un immunologue russe à Sputnik. En outre, les produits utilisés peuvent sécher et endommager la peau, tandis que les gels antiseptiques ne permettent pas de tuer tous les microorganismes.

Le lavage des mains, l’une des mesures préconisées pour se protéger contre les virus, peut avoir un impact négatif, confie un médecin immunologue dans une interview accordée à Sputnik.
«L’hygiène des mains est importante, surtout en période de grippe saisonnière, mais il ne faut pas y accorder trop d’importance. Un lavage fréquent des mains (plus de six ou huit fois par jour) rend la peau plus sèche et enlève la couche de bonnes bactéries qui sert de protection contre des infections», fait savoir Alexey Bessmertny.
De plus, savons et gels peuvent abîmer la peau à cause des agents qu’ils contiennent, souligne-t-il.

Quid des gels antiseptiques?
Le médecin conseille également de limiter l’application de gels antiseptiques, leur action n’étant pas plus efficace que celle du savon.

Selon lui, le simple usage de gels antiseptiques ne suffit pas à désinfecter complètement les mains, parce qu’il, comme les serviettes humides, n’éliminent pas toutes les bactéries, mais les disséminent.
«Il est beaucoup plus efficace de se laver régulièrement les mains avec l’eau du robinet», conclut-il en se référant à une publication de l’Académie américaine de pédiatrie (AAP).
Nouvelles caractéristique du coronavirus
Une étude récente réalisée en Chine confirme que le Covid-19 peut rester dans l’air pendant 30 minutes après le passage d’une personne infectée. Celle-ci revoit aussi à la hausse la distance de sécurité pour éviter toute contamination, passant de 1-2 mètres à 4,5 mètres.



0 commentaires:

Publier un commentaire

 
Top