"Agrégation. Concours psycho-pathogène, diplôme de soi-disant intellectuel, hérésie monstrueuse qui vit sur la naïveté des foules, travail de casseurs de résidus intellectuels. Il n’en sort rien. Les agrégés, ne sont jamais créateurs, ils ne réalisent rien. 
Toujours humanistes, c’est-à-dire inhumains. Cela fait trois siècles que l’humanisme détruit l’humanité. Il a presque terminé. Ils n’observent que dans le minuscule patent, immédiat, précis, primaire, matériel, rationaliste, et non raisonnable. Les neufs dixièmes leur échappent. L’agrégation a été inventée par la révolution dite à tort française, pour les Lévy les Homais. Inimaginable médiocrité, infranchissables bornes, étouffoir suprême. Après la grande révolution que nous préparent les milliardaires juifs marxistes, la suprême agrégation surrénalienne[20] quel l’on débaptisera pour qu’il ne reste rien de la révolution bourgeoise, sera conçue à base de béton armé. Qu’est-ce qu’un artiste pour eux ? Un état paranoïaque et un complexe d’Œdipe. Mais quel homme normal ne serait pas paranoïaque dans ce monde ignoble et idiot ? [21] Un monde de mensonge et de lois grotesques et infinies en nombre. Un monde de zombies où tous les mensonges et toutes les inversions ont force de loi. Complexe d’Œdipe ? Mais Œdipe est le drame de la fatalité et non de l’inceste. Le dramaturge grec a choisi ce comportement comme l’accomplissement fatal de l’acte envers lequel l’homme ressent le plus de répulsion. Œdipe n’a jamais eu le complexe d’Œdipe. La tendance à l’inceste eût-elle été proscrite chez les Primitifs si l’impulsion avait été si forte ? Et cet inconscient pervers ? D’où Freud l’a-t-il sorti, escamoté sinon dans son propre cerveau pervers ? Et ce symbolisme du rêve ? Avons-nous besoin de symbolisme pour faire des rêves érotiques ? Et le marxisme ? Depuis quand la technique a-t-elle créé la culture ? Depuis quand la charrue a-t-elle fait l’homme ? Influence de ces deux monstres qui, de façon similaire, s’occupent de l’homme intérieur et de l’homme extérieur. Défoulement, aboulie, cinéma et littérature, de zombies pour des zombies, pornographie, éducation perverse, sans parler de la thérapeutique suivie d’une masse de suicides. Des dizaines de millions de gens exterminés dans les pays marxistes. C’est ainsi que l’on y réglait le chômage. Entre 1950 et 1952, 5 millions de personnes exécutées en Chine communiste.
[20] Les surrénales sont les glandes de l’action, de la brutalité, de l’objectivité. Il est normal que le régime communiste réductionniste aient des surrénaliens à sa tête, Staline, Kroutchev, Brejnev, etc. c’est le type glandulaire le moins évolué. Le chapitre « la clef » éclairera cette question. Les lutteurs de ring sont des surrénaliens, comme de nombreux boxeurs. [21] Aldous Huxley disait que qui n’était pas névrosé dans ce monde était anormal car cela signifiait qu’il s’était adapté à un monde auquel il était impossible de s’adapter. (voir brave new world)."

Page 80

L'auteur raconte sa vie, dans une biographie haletante, il est Tristan. Son écriture est profuse, sincère, urgente avec les imperfections qui en sont le pendant. J'aime bcp sa vision et la vie et m'en sens proche. Son analyse du monde, à la fois intuitive et synthétique est un cadeau.
Liz


0 commentaires:

Publier un commentaire

 
Top