Le Maroc a efficacement géré la crise pandémique Coronavirus (COVID-19) que la plupart des pays européens, dits industrialisés, grâce à la vision éclairée de son Roi Mohammed VI. 

Aucun pays d’Europe, avec tout leur potentiel industriel et leurs ingénieries, n’a pu produire à temps les millions de masques nécessaires à la protection de leur population et ce, alors que Maroc en produit plus de 07 millions d’unités par jour et que près de 34 usines sont mobilisées afin de satisfaire la demande locale. 

A ce jour, 02 mai 2020, les Marocains peuvent désormais se procurer des masques de qualité à volonté dans les pharmacies, épiceries et grandes surfaces par paquets de 50 et 100 masques au prix de 0,07 Euros l’unité. Imbattable comme exploit ! Un exploit qui va permettre au Maroc de bien se positionner dans la course mondiale aux masques. 

Ainsi, parmi ces entreprises, cinq exportent déjà la moitié de leur production en Europe et d’autres suivront dans quelques semaines. Un exploit et une grande fierté pour le peuple marocain puisque, le Maroc est donné en exemple par les Nations industrialisées dont la France. 

Mieux, une production marocaine de 500 respirateurs artificiels aux normes internationales devrait être possible dans un très proche avenir dont les éléments techniques ainsi que les fonctionnalités devraient faire l’objet d’une communication gouvernementale. 

Force est d’admettre que l’initiative anticipative du Roi Mohammed VI a permis au Maroc d’éviter le pire en réagissant dès les premiers jours de la crise du COVID-19 par la mise en place de tout un arsenal de mesures pour combattre sa propagation et faire face à ses répercussions dévastatrices. 

Ainsi, un soutien et un appui ont été apportés aux catégories vulnérables et touchées par cette pandémie. Dans ce cadre, des familles défavorisées disposant ou non de la carte RAMED ont bénéficié d’aides en fonction de la taille du ménage de même qu’une indemnité forfaitaire a été octroyée aux salariés déclarés à la Caisse Nationale de Sécurité Sociale ayant perdu leur emploi à cause de la crise. Autant dire que le Comité de Veille Economique a cerné toute la problématique de la précarité pour mieux la combattre et soutenir l’économie nationale. 

Ces mesures, accompagnant la mise en œuvre de l'Etat d’Urgence Sanitaire et de confinement général, ont été parfaitement respectées que ce soit au niveau de la poursuite du processus d’enseignement à distance, de la formation professionnelle, de la continuité des principaux services publics ou encore de l'approvisionnement continu et suffisant des marchés en produits de base. 

Une sage politique marocaine qui a fait dire à Florian Philippot, figure majeure du front souverainiste français, dans une vidéo postée le 29 avril 2020, « Qu’est-ce qui peut expliquer une telle différence de réussite sur le Coronavirus entre le Maroc et la France ? » et d’y répondre tout de go « ce sont d’abord des principes. Ceux de l’efficacité, de la souveraineté et de la liberté par rapport aux lobbies pharmaceutiques ». « voici comment le Maroc a mis K.O. la France ! ». A t’il affirmé. 



La seule réussite du gouvernement français, pour l’heure, est celle d’avoir réussi à couper la France en deux comme à l’époque du régime de Vichy suite à la signature de l’Armistice le 22 juin 1940. Seule différence, la ligne de démarcation n’est plus Nord-Sud mais Est-Ouest. 

Les Africains sont quelques millions 13 à la 12, mais ils sont fiers, généreux et fidèles à leur patrie et c’est pourquoi ils dansent sur le white and black blues, une très belle chanson de Joëlle Ursull. De quoi faire taire ces niaiseux de responsables politiques européens, surtout français. Une chanson qui, à elle seule, résume l’état de délabrement total dans lequel se trouve la France aujourd’hui après avoir insulté les Africains, eux qui ont libéré et bâti la France. 

Farid Mnebhi 







0 commentaires:

Publier un commentaire

 
Top