Non, ce n'est pas un gag d'une caméra cachée, mais c'est la réalité. Depuis plusieurs jours, une boutique africaine parisienne distribuait, gratuitement, des masques à la population. Des centaines de parisiens n’hésitaient pas à se rendre devant la boutique et attendre leur tour pour bénéficier d’un masque. Ainsi, depuis le lundi 27 avril, la boutique, nichée dans le 18ème arrondissement, offrait des masques aux habitants et aux passants.

Les autorités vexées par cette solidarité de la boutique sénégalaise, la police s’est rendue sur les lieux pour fermer la boutique, au motif peu crédible : « non-respect des règles de sécurité et de distanciation sociale. »

Pathé Ndiaye, associé, et Faty Musa, gérant de la boutique Barakatou en avaient également distribué des centaines aux pompiers et aux policiers de l’arrondissement.

A ce demander sur les raisons de ce scénario, de ne pas admettre l'utilité des masques, puis le revirement, qu'il faut les mettre pour se protéger de l'épidémie.Une hypothèse, c'est que les autorités françaises obéissent à un plan diabolique prédéfini, ou tout simplement, la non-maîtrise de la gestion d'une crise sanitaire. 

Dans la vidéo ci-dessous, on peut voir des dizaines de personnes, attendant leur tour pour obtenir un masque. Cause perdue, car on y voit les policiers arriver pour interdire la distribution et fermer l’activité.






0 commentaires:

Publier un commentaire

 
Top