Si le coronavirus est aussi dévastateur, c’est en partie car nos défenses immunitaires sont affaiblies. L’industrie agroalimentaire en tient une part de responsabilité : pour prévenir de futures pandémies, il est indispensable de réduire sa consommation d'antibiotiques et d’organiser une sortie des perturbateurs endocriniens. 

Décryptage par Salomé Saqué et Pierre Gilbert. Montage Eliott Weber





0 commentaires:

Publier un commentaire

 
Top