La dernière vidéo du polémiste, Alain Soral, analyse la pandémie telle qu’elle est gérée en France. Il aborde des thèmes accablants, comme : Ni masques ni chloroquine : l’épidémie comme volonté gouvernementale ; Big Pharma : du serment d’Hippocrate au business du médicament ; Du médicament au poison : le scandale de l’OxyContin ; Bill Gates : quand le danger n’est pas le virus mais le vaccin … 



Alain Soral dérange, agace, mais il est l'un des rares penseurs de sa génération à se poser et à poser les bonnes questions : celles qui dérangent, et surtout celles que l'on n'aime pas s'entendre poser. C'est l'une des raisons qui explique le succès populaire de ses analyses pertinentes. Il décode avec pertinence, humour et humeur la lente dérive de l'universalisme républicain issu de la Révolution de 1789, vers cet agglomérat de communautarismes revendicatifs et de narcissismes hostiles qui constituent aujourd'hui la société française. 

Alain Soral est apprécié d'un public large, révolté et anticonformiste qui se retrouve dans sa critique sans concession de cette société qui se délite dans une pensée molle et abêtissante.



0 commentaires:

Publier un commentaire

 
Top