Un réseau de surveillance mondial collige les cas de patients infectés par le Sars-Cov-2 et déclarés par les services de santé des pays concernés. Il est fort curieux que les Usa dont les échanges avec la Chine sont bien plus nombreux que les pays européens n’aient recensé que moitié moins que la France pour une population près de 5 fois plus importante. L’épidémie saisonnière de la grippe est bien suivie par le CDC d’Atlanta qui a publié les chiffres pour 2019-2020. Le virus influenza A (H1N1) a infecté et rendu malades 31 millions de personnes, entraîné l’hospitalisation de 350000 patients et provoqué 20 000 décès. 

Parmi les raisons possibles au nombre très bas proclamé par les autorités sanitaires, on peut évoquer la qualité très imparfaite des techniques diagnostiques employées pour mettre en évidence le virus. Ce n’est qu’après l’envoi de centaines de kits aux laboratoires de référence qu’ils ont été récusés car les résultats ne sont pas reproductibles et comporte trop de faux négatifs. Le NYtimes cite un épidémiologiste de l’université de Harvard le Dr Michael Mina : ‘L’incompétence du CDC a dépassé tout ce que l’on pouvait en attendre’. 

Les scientifiques chinois ont pour leur part mis au point un kit pour réaliser le diagnostic sérologique du COVID-19 en moins de 30 mn. Cette technique est moins coûteuse et plus facile à mettre en place pour nombre de laboratoires que celle qui détecte la présence du virus par la méthode d’amplification virale. Les anticorps sont détectables chez 100% des patients au 15ème jour de l’infection et 40% au 7ème jour. 

Par ailleurs, les mesures drastiques de confinement imposées è toute une province ont donné les résultats escomptés, l’épidémie se termine en Chine, le nombre de nouveaux cas est en baisse constante et devient presque insignifiant eu égard à la taille de la population concernée. Le travail acharné et discret, beaucoup moins spectaculaire que la construction en une semaine d’hôpitaux, d’épidémiologistes qui ont traqué les modes de transmission et leurs épicentres a grandement aidé à ce résultat grandiose. L’investissement dans la formation de scientifiques sans rentabilité capitaliste immédiate se révèle ici d’un intérêt essentiel. 

On sait maintenant que le virus peut garder son pouvoir de contamination en suspension une demi-heure dans des particules très fines d’aérosols à une distance de plus de 4 mètres du patient-source. De plus le SARS-Cov-2 peut survivre sur des surfaces comme le papier, tissu, métal, plastique et verre en fonction de la température ambiante jusqu’à 4 jours

Les pays occidentaux ‘les plus avancés’ économiquement ont-ils pris les mesures pour circonscrire l’épidémie menaçante du Sars-Cov-2 ? La communication de leurs dirigeants politiques est alarmiste alors que tous les moyens de freiner la progression de la contamination que nécessiteraient les connaissances très rapidement acquises et évolutives de la biologie du virus ne sont pas mis en œuvre. Les 1412 cas avérés, diagnostiqués positifs au virus, ne représentent pas la totalité des personnes porteuses et potentiellement disséminatrices. 

En France, les réductions drastiques des moyens alloués aux hôpitaux publics ont fait mettre en grève administrative nombre de médecins. Le collectif inter-urgence a mis en garde gouvernement et population par son action publique répétée depuis une année sur la difficulté des services d’urgence à gérer les flux ordinaires quotidiens des patients. 

Face à une crise sanitaire de l’ampleur de celle que risque d’affronter le pays, les lits de réanimation respiratoire avec leurs médecins et les infirmiers spécialisés ne vont être créés en quelques jours. L’impréparation est plus que soupçonnée. Il ne suffit pas d’avoir l’intention d’interdire les grands rassemblements car on devrait savoir la promiscuité des usagers dans les transports en commun (métro et train) où l’atmosphère est confinée et où l’air constamment brassé met en circulation permanente des microparticules. Un avocat représentant des généralistes vient d’attaquer en référé le gouvernement pour qu’il fournisse aux médecins généralistes en première ligne pour recevoir des malades des masques FFP2 réservés aux hospitaliers en charge des patients. L’envoi de ces masques par Agnès Buzin à la Chine relève d’une irresponsabilité majeure. Commandés mi-février, ils ne seront disponibles qu’à la mi-avril. De cette manière, le personnel soignant de ville deviendra le meilleur agent de propagation du virus. 

Après les résultats obtenus in vitro avec l’hydroxychloroquine qui a montré son efficacité en culture cellulaire, un essai clinique vient d’être lancé. L’épidémie étant en phase régressive en Chine, il devient difficile de réaliser des études en double aveugle sur des échantillons assez grands de malades. Ce vieux médicament délivré de tout brevet très peu onéreux dont sont connus les effets secondaires pourrait alors être utilisé larga manu. 

Au total, les scientifiques chinois avec l’aide des pouvoirs publics ont travaillé d’arrache-pied pour arrêter la progression de l’épidémie dont on ignore encore à ce jour le Patient Zéro, établir une technique de diagnostic aisée et peut-être on l’espère un traitement accessible. 

Quant aux effets sur les bourses mondiales, les cours des matières premières, les taux d’intérêt fixés par les Banques Centrales, l’impact net sur la croissance mondiale et son détail par zones géopolitiques, il faudra attendre quelques semaines pour évaluer leur retentissement sur l’actuel équilibre mondial métastable. 

La Fédération de Russie, sans dette extérieure significative et dotée d’une bonne réserve de devises et d’or, semble prête à vivre sereinement l’effondrement du prix des hydrocarbures. L’économie chinoise risque de se relever plus vite que celles de pays dépendant de sa production industrielle. Le niveau d’étatisation de ses institutions bancaires et sa grande autonomie par rapport aux investissements étrangers semblent être une protection suffisante vis-à-vis de la récession qui était de toutes les façons en train de poindre pour 2020-2021 selon le FMI.

Dr Badia Benjelloun 
10 mars 2020 



0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

 
Top