Résultat de recherche d'images pour "chemin de la mort""
Déclarée morte par les médecins d’un hôpital privé indien, une femme a «ressuscitée» devant ses proches interloqués qui étaient en train de préparer les funérailles.

Souffrant d’une forte fièvre, une femme de 55 ans a été transportée dans un hôpital privé de la ville indienne de Belgaum où elle a bientôt perdu connaissance. Des médecins ont essayé de la réanimer, en vain. Ils ont donc annoncé sa mort, informe le journal indien Hindu le 9 janvier.

Selon le média, elle a été transportée dans son village et placée dans la cour de sa maison. Ses amis et proches ont commencé à se réunir, et les préparatifs «pour les derniers rites ont été faits». 

Un réveil choquant
Mais subitement, l’Indienne a ouvert ses yeux et s’est levée, choquant grandement les gens présents sur place.
«Un jeune homme, ayant compris qu’elle était revenue d’un coma temporaire, a eu du mal à convaincre les proches qu’il ne s’agissait pas d’un miracle», écrit le journal.

La famille envisage d'intenter une action en justice contre l’hôpital. Des représentants de celui-ci ont toutefois affirmé n’avoir jamais déclaré la mort de l’Indienne, précise la presse.



0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

 
Top