Le groupe Rosatom a annoncé que la centrale nucléaire flottante Akademik Lomonossov était en état de marche. Il s’agit d’une installation unique en son genre, capable d’alimenter en électricité une ville de 100.000 habitants.

La première centrale nucléaire flottante au monde, Akademik Lomonossov, a commencé à produire de l’électricité dans la péninsule des Tchouktches (Extrême Orient russe), a annoncé le groupe public nucléaire Rosatom.


Courant 2020, la centrale flottante sera connectée aux réseaux de la ville portuaire de Pevek qui compte un peu plus de 5.000 habitants.

«Nous avons fait un pas très important dans le développement de Pevek en tant que nouvelle capitale énergétique de région, base pour la prospection de la Tchoukotka occidentale et point clé de la Route maritime du nord», constate Rosatom dans son communiqué.

Avec la mise en service de l’Akademik Lomonossov, la Russie comptera onze centrales nucléaires en fonction. 

Projet unique en son genre

Le concept de centrale nucléaire flottante avait été proposé par Rosatom en 2006. L’installation est dotée d'une importante marge de sécurité qui dépasse, selon ses concepteurs, toutes les menaces envisageables et rend les réacteurs invulnérables aux tsunamis et autres cataclysmes naturels.

​L'Akademik Lomonosov pèse pas moins de 21.560 tonnes. Sa longueur est de 144,5 mètres et sa largeur de 30 mètres. Elle utilise deux réacteurs nucléaires KLT-40S flottants, capables de générer jusqu’à 70 mégawatts d’électricité et 50 gigacalories par heure d’énergie thermique. La puissance fournie suffit à alimenter en électricité une ville de 100.000 habitants.




0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

 
Top