Le mouvement du monde présage de lendemains inédits dans l'histoire , toute l'histoire de l'humanité.

Dans quelques années -je n'ai pas écrit "décennies"-, l'humanité se débarrassera sans le moindre regret des partis politiques, des syndicats et, plus tard, des Etats ! Oui, des Etats, mesdames et messieurs !

Des signes forts annoncent ce nouveau monde dont on tardera sûrement à connaître les codes.

En effet, d'ores et déjà, les politiques n'ont plus aucune prise sur la marche des pays et du monde.

Quand Google défie les Etats en refusant de payer les impôts, quand le patron de Facebook décide de créer une monnaie, quand des Etats sont pulvérisés par les multinationales de l'armement et de l'énergie fossile, quand des présidents arrivent au pouvoir sans passer par les structures intermédiaires (partis, syndicats...etc.) ou même les institutions représentatives élues...cela n'est pas dû au hasard.

En ce financiarisant, le capitalisme qui avait naguère accouché du colonialisme et du nazisme, s'apprête à nous plonger dans une configuration mongolienne dont n'apercevons aujourd'hui que les prémisses, mais dont la version finale ne différera sans doute pas des pires films d'horreur.

Abdessamad Mouhieddine


0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

 
Top