Zeina el Tibi, docteur en droit coauteur, avec Charles Saint-Prot, du livre Mohammed VI ou la monarchie visionnaire aux éditions du Cerf (Paris), défend la monarchie marocaine sur la chaîne de Télévision France 24 (en arabe), le 7 août 2019. 

Dr Zeina el Tibi, qui est présidente de l’Observatoire d’études géopolitiques de Paris, a d’abord noté que de nombreux médias français ont couvert le vingtième anniversaire du règne du Roi Mohammed VI, ce qui démontre l’importance et la permanence du lien unissant la France et le Royaume du Maroc. 

De nombreux articles relatent objectivement les réalisations accomplies, par exemple l’hebdomadaire Valeurs actuelles et la presse économique. Mais d’autres articles sont plus critiques, souvent de mauvaise foi, par exemple celui qui critique le TGV Tanger-Casa-Marrakech qui est pourtant une réalisation dont les Marocains sont fiers. 


En réalité, les critiques sentent la haine et sont toujours les mêmes comme si un mystérieux chef d’orchestre battait la mesure. C’est toujours les mêmes signatures connues pour être anti-marocaines. Il ne s’agit pas d’analyses sérieuses, mais d’idéologie anti-marocaine serinant toujours les mêmes poncifs. En fait, certains égrènent leurs refrains anti-marocains et refusent de voir les évolutions et les progrès. Ainsi ces critiques sont de plus en plus coupées du pays réel marocain et prisonnières d’une idéologie gauchiste et totalitaire dépassée.


Selon Zeina el Tibi, la plupart des médias, en revanche, ont mis en exergue les réalisations incontestables du Royaume : le développement économique, les infrastructures (Tanger Med, TGV, etc.), les énergies renouvelables, la stabilité du pays, la progression de la condition de la femme, le consensus autour du Roi, le recul de la pauvreté, la lutte contre l’extrémisme au nom de l’Islam modéré, le dialogue des religions, etc. Dans le domaine des droits de l’homme, des progrès exemplaires ont été accomplis et il a été créé des commissions régionales pour les droits de l’homme dans toutes les régions, notamment au Sahara marocain. Toutes ces réalisations sont incontestables et sont l’oeuvre d’une monarchie visionnaire qui a su faire du Maroc un pays émergent.

Biographie
Zeina el Tibi est docteur en droit public (histoire des idées), essayiste, journaliste, chercheur spécialiste des questions relatives à la géopolitique, au dialogue des civilisations et aux sociétés méditerranéennes. Présidente déléguée de l’Observatoire d’Etudes Géopolitiques (OEG) de Paris et codirectrice de la collection Etudes géopolitiques publiée par les éditions Karthala. Membre du think tank Euro-Med Women Network (www.nswomennetwork.org) du Centre Nord-Sud du Conseil de l'Europe et enseignante au sein du Master international d'études islamiques de l'Université ouverte de Catalogne à Barcelone Directrice du bureau de Paris du magazine franco-libanais Al Ayam (Beyrouth), elle préside de l’Association des femmes arabes de la presse et de la communication (AFACOM https://afacominfo.wordpress.com/ ). 

Auteur de plusieurs ouvrages dont
  • Co-auteur, avec Charles Saint-Prot, du livre Mohammed VI ou la monarchie visionnaire aux éditions du Cerf (Paris);
  • La Francophonie et le dialogue des cultures (Paris, L’Age d’homme, 2001, traduit en arabe) ; 
  • Le Québec, l’Amérique en français (Paris, Idlivre, 2002, traduit en arabe) ; 
  • L’Arabie saoudite, à l’épreuve des temps modernes (codirection, OEG, Paris, 2004) ; 
  • L'eau, nouvel enjeu géopolitique, dir. avec Charles Saint-Prot, Paris: OEG-Etudes géopolitiques, 2005 ; 
  • Quelle union pour quelle Méditerranée ?, dir., Paris, Observatoire d'études géopolitiques-Karthala, collection études géopolitiques 9, 2008 ; 
  • L’Islam et la femme. Rappel pour en finir avec les exagérations et les clichés, Paris, DDB Desclée de Brouwer, 2013.




0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

 
Top