Alors que la compagnie aérienne attend la levée de l’interdiction des vols de ses Boeing 737 MAX, des appareils en attente s’entassent à l’aéroport de Victorville, situé dans le sud de la Californie.

Un «cimetière» de Boeing 737 MAX interdits de vol a été découvert dans l'aéroport logistique de Victorville, dans le sud de la Californie, a annoncé le Daily Mail. 

Selon le quotidien britannique, plus de 35 avions de la compagnie aérienne Southwest Airlines sont garés à l'aéroport. Les aéronefs y seront immobilisés jusqu’à la levée de l’interdiction des vols.

Les Boeing 737 MAX immobilisés aux États-Unis et dans le monde entier 
En mars dernier, les Boeing 737 MAX ont été immobilisés aux États-Unis, tout comme dans le reste du monde, après que deux de ces appareils se sont écrasés en moins de cinq mois. En juin, la FAA a affirmé, citée par Reuters, que certaines parties des Boeing 737 MAX 8 avaient été mal construites. À la suite de cette découverte, tous les avions équipés des dispositifs défectueux seront réaménagés.

Le drame de deux Boeing 737 MAX 
Le 10 mars, un Boeing 737 MAX 8 d’Ethiopian Airlines, avec à son bord 157 personnes, s'était écrasé au sud-est d'Addis-Abeba sans laisser de survivants. En octobre 2018, un autre aéronef de ce type, de la compagnie indonésienne Lion Air s'était, lui, abîmé en mer de Java, tuant 189 personnes.




0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

 
Top