En premier lieu, c’est Air France qui va annoncer prochainement le retrait de sa flotte les A380. Air France ne serait pas parvenu à l’amortir entièrement. Benjamin Smith, le nouveau Président-directeur général du groupe AirFrance/KLM, s’accommoderait difficilement des trop nombreux problèmes techniques de l’appareil (en moyenne, un A380 immobilisé par semaine). 

Sur les dix actuellement en service, dont cinq sont en location, Air France prévoit d'en restituer deux à leur propriétaire. Leurs contrats s'achèvent à la fin 2019. Air France ne devrait conserver, à terme, que les cinq A380 lui appartenant en pleine propriété. 

Initialement, Air France avait prévu d’attendre la première quinzaine de septembre 2019 pour finaliser tous les paramètres de sa décision. Mais il semblerait que la compagnie aérienne souhaite accélérer son calendrier et procéder à l’annonce du retrait plus tôt que prévu. En effet, pour Benjamin Smith, peu habitué aux lenteurs des processus internes « à la française », les choses doivent aller vite. 

Avec des Airbus A380 tous prévus sur le départ lors de la saison 2023–2024, nous savons aujourd’hui que les appareils de la compagnie tricolore ne seront pas réaménagés. Ce serait une perte colossale d’argent pour Air France. Mais il reste encore plus de 4 ans à tenir et les cabines vont vraiment finir par jurer avec les nouveaux produits de la compagnie, tant en Business qu’en Première classe. 

En 2016, Air France avait déjà renoncé à prendre livraison des deux derniers A380 de sa commande initiale de 12 exemplaires, pour leur préférer des A350 supplémentaires. Si l'Airbus A380 reste l'avion préféré du grand public et fait encore figure de vaisseau amiral, ses coûts d'exploitation sont jugés trop élevés. L'appareil long-courrier de référence de la compagnie reste le Boeing 777-300 ER. « Pour une même desserte, l'A380 consomme beaucoup plus de kérosène qu'un 777 », souligne un pilote d'Air France.


A ces surcoûts s'ajoutent de nombreux problèmes d'exploitation, aux conséquences parfois problématiques, du fait du grand nombre de passagers concernés. Durant l'été dernier, une vingtaine de vols en A380 ont ainsi été annulés à « chaud », à cause de problèmes techniques. Et la saison d'hiver 2017-2018 avait également été perturbée par un nombre important d'incidents d'exploitation, dont le plus grave fut l'explosion en vol d'un des quatre moteurs d'un A380 en route pour Los Angeles, en novembre 2017. 

Airbus compte arrêter la fabrication des A380 
Le plus gros avion civil de transport de passagers en service, l'A380, ne sera plus produit par Airbus. Cet avion n’a jamais rencontré le succès escompté. Airbus a annoncé qu’il mettait un terme à son programme de très gros porteur A380, qui n’a jamais remporté le succès escompté et dont le dernier exemplaire sera ainsi livré en 2021. Le constructeur a annoncé avoir conclu un accord avec la compagnie Emirates, l’un des principaux clients pour ce programme, qui va réduire son carnet de commandes de 39 A380 et commander en échange 40 long-courriers A330neo et 30 A350. 


Au total, Emirates réduit son carnet de commandes d’A380 de 162 à 123 appareils. « La conséquence de cette décision est que notre carnet de commandes n’est plus suffisant pour nous permettre de maintenir la production de l'A380, et ce, malgré tous nos efforts de ventes auprès d’autres compagnies ces dernières années. Cela mettra un terme aux livraisons d’A380 en 2021 », a déclaré Tom Enders, président exécutif d’Airbus, dans un communiqué. « Les conséquences de cette décision sont en grande partie intégrées dans nos résultats financiers 2018 », ajoute-il.

« 3000 à 3500 postes affectés par cette décision » 
L’avionneur indique qu’il « engagera des discussions avec ses partenaires sociaux concernant les 3000 à 3500 postes susceptibles d’être affectés par cette décision dans les trois prochaines années ». Mais selon le constructeur, « l’actuelle montée en cadence (de production) de l'A320 et la nouvelle commande de gros porteurs d’Emirates offriront de nombreuses possibilités de mobilité interne ». 





0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

 
Top