La fin de la canicule n’est pas un soulagement pour tout le monde. BFMTV a en effet annoncé ce matin lors d’une conférence de presse organisée pour l’occasion que 120 journalistes avaient reçu leur lettre de licenciement.

« Les reportages sur les soldes d’été ne nous permettent malheureusement pas de faire face au manque d’audience qui se profile » a expliqué Patrick Drahi, avant d’ajouter : « La situation est trop fragile, nous avons dû faire quelques ajustements dans l’attente d’un accident de feu d’artifice le 14 juillet pour éviter une nouvelle restructuration et tenir jusqu’au premier week-end de chassé-croisé sur les routes ».

Du côté des journalistes, c’est la consternation. Pour Baptiste, la déception vient autant de la mauvaise nouvelle de son licenciement que de la fin des reportages sur la canicule : « J’ai l’impression qu’on n’avait pas encore exploré toutes les facettes du sujet, qu’on n’a fait que l’effleurer… mais toutes les bonnes choses ont une fin » déplore-t-il.

« Pour des passionnés d’info comme nous, c’est toujours un crève-cœur de devoir abandonner la perspective de faire des reportages sur les premières baignades des juillettistes ou les achats de fournitures pour la rentrée mais il faut l’accepter » explique quant à lui Cyril, journaliste à BFM TV depuis près de deux ans, un record de longévité.

Tout ceci n’est pas sans rappeler la mésaventure de la chaîne « L’Equipe » en 2019 qui dut interrompre pendant plusieurs jours ses programmes à la suite de l’annulation du tournoi de pétanque d’Aubenas.

Source : Legorafi

*Tous les articles publiés par Gorafi sont pure fiction (jusqu’à preuve du contraire) et rédigés dans un but humoristique. L’utilisation de noms de personnalités ou d’entreprises est ici à but purement satirique. 



0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

 
Top