Thomas Büchi : Notre Dame ! Voilà ce que nous avons perdu... Mon cœur de maître charpentier saigne trop, huit siècles d’histoire de mon si beau métier partis en fumée ! J’ai eu le privilège de visiter cette merveille avec les compagnons charpentier du devoir de liberté il y a trente ans… Je ne l’oublierai jamais ! Et encore moins ... la flèche, sublime, ultime chef-d’œuvre, tracée par Henri Georges, de son nom de compagnon : "Angevin, l’Enfant du Génie ».

Mais il y a un autre miracle plus palpable et plus rationnel dont on parle peu, car il faut le lire entre les lignes même s'il est "sonnantes et trébuchantes". la démarche des ce donateurs est prosaïque, avec une calculette dans un main et un smartphone dans l'autre main qui permet de visualiser instantanément le montant de la défiscalisation. Certains mauvaises langues parleraient d'évasion fiscale. Il y a même un député du nom de Joël Giraud pourtant de LaREM donc de la majorité qui s'en est offusqué. Il a osé dire que c'était indécent de se faire des abattements fiscaux sur le dos des contribuables. Bref la suite ci-dessous, 
"ces gens là" comme dirait Jacques Brel agissent en termes d'opportunité comme on dit en économie ou en marketing. Business as Usual et n'en déplaise aux esprits chagrins et donneurs de leçons comme nous qui cherchons à couper les cheveux en quatre et à pinailler, jamais l'esprit en repos, nous devrions applaudir ces belles âmes, ces donateurs généreux, qui ont la foi chevillée au corps et qui ne sont animé que par la sauvegarde d'un patrimoine millénaire universel et la préservation d'une spiritualité au dessus de tout soupçon. Ah c'est une spiritualité matérialiste, financière, qui conforte la financiarisation de l'économie, la tendance à la spéculation même sur le spirituel ? Allons cher Abdallah, un peu de retenu, tu vas être demain accusé de manquer d'empathie et nous avec toi de générosité. Il ne faut surtout pas se poser de questions et communier avec le peuple et les mécènes millionnaires dans un grand esprit de générosité. N'empêche sa saillie à lui le député Joel Giraud pose question et on ne peut pas faire semblant quant il écrit " 
Il souligne que les 300 millions de dons annoncés par les familles Arnault et Pinault vont se traduire par 180 millions d’euros de réductions d’impôts, à prélever sur les contribuables lambdas. Alors lisez la suite et faites vous même votre opinion puisque on est en démocratie et que chacun est libre de son opinion (selon Jean Louis Barrault : la démocratie c'est cause toujours...

Dons pour Notre-Dame : le député Joël Giraud dénonce "les abus du système du mécénat"

Joël Giraud s'inquiète des réductions d'impôts dont vont bénéficier les riches donateurs. Il souligne que les 300 millions de dons annoncés par les familles Arnault et Pinault vont se traduire par 180 millions d’euros de réductions d’impôts, à prélever sur les contribuables lambdas. "Émotion n'est pas raison", prévient Joël Giraud, député des Hautes-Alpes. Dans un communiqué, celui qui est également rapporteur général du budget revient ce mardi sur les dons annoncés par les familles Arnault et Pinault au lendemain de l'incendie de Notre-Dame de Paris. 60 % de ces dons seront financés par le contribuable lambda 

"Les 300 millions de dons annoncés vont se traduire par 180 millions d’euros de réductions d’impôts à prélever sur les contribuables lambdas", s'alarme-t-il. Car en effet, ces dons sont déductibles d'impôts à hauteur de 60% environ, en fonction des cas. 

Indiquant avoir "toujours dénoncé les abus du système du mécénat", Joël Giraud demande donc de "contrecarrer les volontés émises de voir cette réduction d'impôts portée à 90 % pour Notre-Dame de Paris, même si l'émotion face à se drame national submerge la planète". D'autant que ce mardi soir, des dons de la famille Bettencourt et L'Oréal (200 millions), Total (100 millions) ou de la familles Bouygues (10 millions) venaient s'ajouter à ceux déjà annoncés.


Quelques fois, après une catastrophe, certains attendent un miracle. Surtout ceux qui y croient.
Les plus fortunés, n'attendent pas. Ils participent au miracle. Ainsi, sitôt après l'incendie ayant ravagé Notre-Dame de Paris, plusieurs grandes fortunes de France ont annoncé qu'elles débloquaient des centaines de millions d'euros pour financer la reconstruction de la cathédrale. Subitement, le peuple découvre que l'argent existe et qu'il est capable de couler à flot. Il suffit d'un signe.
  • LVMH, numéro un mondial du luxe, et la famille Arnault à sa tête ont annoncé un don de 200 millions d'euros. LVMH a en outre proposé de mettre à disposition ses "équipes créatives, architecturales, financières" pour aider au travail de reconstruction et de collecte de fonds.
  • La famille Pinault, qui possède le groupe Kering, a annoncé débloquer 100 millions d'euros via sa société d'investissement Artemis.
  • Martin et Olivier Bouygues ont annoncé se mobiliser "à titre personnel" avec un don de 10 millions d'euros via leur holding familiale, SCDM.
  • Marc Ladreit de Lacharrière, qui contrôle la société d'investissement Fimalac, a annoncé vouloir participer à "l'effort national de reconstruction". Montant du don: 10 millions d'euros "pour la restauration de la flèche, symbole de la cathédrale", qui est tombée dans l'incendie de lundi. 
  • La famille héritière de L'Oréal, les Bettencourt-Meyers, ainsi que le géant mondial des cosmétiques ont annoncé mardi un don total de 200 millions d'euros
  • Capgemini, le géant informatique français s'est dit "solidaire de l'effort national" et a annoncé verser un million d'euros.
  • Patrick Pouyanné, PDG de Total, a annoncé "un don spécial" de 100 millions d'euros.
  • Le Crédit Agricole Ile-de-France a annoncé un chiffre d'un million d'euros.
  • Vinci, le géant français du BTP n'a pas annoncé de montant mais souhaite apporter "une partie du financement" de la reconstruction et propose à tous les constructeurs de France "d'unir leurs forces".
  • Le groupe Michelin a pris la décision de participer à la reconstruction via sa fondation. Le montant sera décidé par son conseil d'administration. 
  • La fondation Fransylva appelle les 3,5 millions de propriétaires privées de forêts en France à donner un chêne.
Cette liste est loin d'être exhaustive... Elle s'allongera encore dans les heures et les jours qui viennent. Et pourtant, ces grandes fortunes ne sont pas si nombreuses... Une poignée de familles. Cependant, l'incendie de Notre-Dame de Paris aura prouvé que ces familles sont si puissantes qu'elles sont capables de miracles, sans néanmoins perdre le nord. Elles gardent à l'esprit que leurs dons sont déductibles des impôts.


0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

 
Top