Abdellah Boussouf, le secrétaire général du CCME, désigne les MRE comme posant problème en soi dans les relations bilatérales, du fait de leur double nationalité ou de leur «double allégeance» ! Déclaration en direct sur 2M TV dans l'émission Moubacharatan Maâkoum :
« Le défi auquel on doit faire face est la nécessaire intégration totale de la communauté marocaine résidant à l’étranger dans les pays d’accueil. Le suivi d’un projet sociétal à l’intérieur de l’Europe ne laisse nullement le temps suffisant pour l’implication dans un autre projet sociétal dans un autre pays (sous entendu le Maroc) à plusieurs milliers de kilomètres de là. Dans cette situation, on serait dans une position contradictoire : opposition dans les références, conflits d’intérêts entre les pays. Le moindre problème qui surgit dans les pays concernés pourrait donner lieu à une très grande crise... » . 



0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

 
Top