Jean Marcel Jeannenay, alors ministre du Travail et des Affaires sociales sous la présidence du Général De Gaulle, a fait une déclaration dans le journal patronal « Les Echos » du 29 mars 1966 :
« L’immigration clandestine elle-même n’est pas inutile, car si l’on s’en tenait à l’application stricte des règlements et accords internationaux, nous (la France) manquerions peut être de main-d’oeuvre » . 







0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

 
Top