Alors que tout le monde attendait l'opposant de Bouteflika en conférence de presse, une scène surréaliste se déroule... Une scène surréaliste s’est déroulée dimanche au conseil constitutionnel algérien, en marge de la conférence de presse attendue de l’opposant à Abdelaziz Bouteflika, Rachid Nekkaz, candidat à l’élection présidentielle. 

Alors que les journalistes s’attendaient à voir l’opposant tenir un point de presse, quelle ne fût pas leur surprise de voir arriver un...inconnu, répondant également au nom de Rachid Nekkaz. Ce dernier, accompagné d’un agent de la Cour Constitutionnelle, se présente comme étant Rachid Nekkaz, mécanicien de son état et candidat à l’élection présidentielle d’avril prochain sous le regard médusé des journalistes.


Léger hic, tout le monde a vu dans la matinée, l’opposant rentrer à la Cour constitutionnelle pour déposer sa candidature, sans avoir de nouvelles de sa part par la suite. Pire encore, selon la page Facebook officielle du vrai Rachid Nekkaz, ce dernier aurait été “kidnappé” par des policiers en civil pour une destination inconnue.

Rachid Nekkaz
عاجل : بعد خروج رشيد نكاز من المجلس الدستوري تعرض للإختطاف من طرف مجهولين تحت أوامر 40 سراق إلى مكان مجهول Immédiatement après la sortie du conseil constitutionnel, Rachid Nekkaz a été kidnappé par la police en civil sur ordre de la mafia des 40 voleurs. Direction : inconnue
Le frère de Rachid Nekkaz s'exprime

Source



0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

 
Top