Dans la rubrique « Dakira » de WakeUpInfo, nous continuons à reproduire les textes d’un certain nombre d’instruments juridiques internationaux et de documents pertinents traitant du fait migratoire sur lesquels s’est basée l’élaboration de l’Agenda Africain sur la Migration. 

Il s’agit aujourd’hui d’un document de la plus haute importance, adopté officiellement par les chefs d’états membres de l’ONU réunis à New York du 25 au 27 septembre 2015 à l’occasion du Sommet de l’ONU. Ayant pour titre « Transformer notre monde : Le programme durable à l’horizon 2030 », ce texte se décompose d’une Déclaration, de 17 Objectifs de Développement Durables (ODD) et de 169 cibles, d’une section sur les moyens d’application et le renouvellement du partenariat mondial, et d’un cadre d’examen et de suivi. Il a été le résultat d’un grand processus participatif étalé sur trois ans à travers le monde , dont le Maroc . 

Dans l’Agenda Africain sur la Migration soumis par le Roi du Maroc fin janvier 2018 à l’Union Africaine en tant que Leader de l’Union Africaine dans le domaine migratoire, il est dit au point 42, ce qui suit : 
« L’Agenda 2030 du développement durable a marqué une nouvelle ère dans la prise en compte de la migration internationale par les Nations Unies, en introduisant la migration dans les Objectifs de Développement Durable, définie dans le cadre d’un objectif spécifique (ODD 17) et incluse dans chacun des 16 autres objectifs. Au moins 10 des 169 cibles comprennent des références à des questions directement liées à la migration » (A. Belguendouz)

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

 
Top