Le compositeur de légende à qui l'on doit notamment les musiques des films Les parapluies de Cherbourg et Les Demoiselles de Rochefort est décédé dans la nuit du 25 au 26 janvier. Michel Legrand avait 86 ans.

Triste nouvelle pour le milieu de la musique et du cinéma parce que compositeur de génie, Michel Legrand a influencé à jamais les deux univers. Chanteur, pianiste, arrangeur, chef d'orchestre et formidable compositeur, l'auteur des Moulins de mon coeur qu'il avait composé pour le film L'Affaire Thomas Crown s'est éteint ce samedi 26 janvier, selon son attaché de presse.


Amateur de jazz et de cinéma, Michel Legrand né en 1932 d'un père compositeur autodidacte, était un travailleur acharné, excessif. Auteur de près de 150 partitions, il a travaillé avec les plus grands noms de la musique française comme Henri Salvador, Zizi Jeanmaire, Charles Aznavour, Nana Mouskouri ou encore Claude Nougaro. Mais il a également collaboré avec les plus grandes stars internationales du jazz comme Miles Davis, John Coltrane, Bill Evans, mais aussi Frank Sinatra ou Ella Fitzgerald.

A jamais associé à Jacques Demy, il composera pour lui les musiques des films Les Parapluies de Cherbourget Les Demoiselles de Rochefort ou encore Peau d'âne. Au cours de ses 50 ans de carrière, il remportera trois Oscars : meilleure chanson originale pour The Windmills of Your Mind (Les Moulins de mon coeur) pour L'Affaire Thomas Crown en 1969, meilleure musique de film pour Un été 42 en 1972 et meilleure adaptation musicale pour Yentl en 1984. 

Un amour éternel
Côté privé, Michel Legrand a également eu une vie romanesque. En effet, en 2014 alors qu'il est déjà âgé de 82 ans, il décide d'épouser l'actrice Macha Méril qu'il avait rencontrée en 1964, soit cinquante ans auparavant. Leurs chemins se sont croisés à Rio dans le cadre d'un festival de cinéma. Il avait 32 ans et elle, tout juste 24. Ils se sont aimés, embrassés, mais ils en sont restés là. Michel Legrand était en couple et avait deux enfants et Macha Méril devait se marier quelques mois plus tard.

Michel Legrand a ensuite fini par se séparer de sa femme, il s'est remarié et eu d'autres histoires. Macha méril, de son côté, a annulé son mariage mais a fini par épouser le réalisateur italien, Gian Vittorio Baldi, en 1969. Elle eut également d'autres hommes dans sa vie, des séparations parfois douloureuses. Mais en 2014, alors qu'ils étaient enfin seuls tous les deux. Comme le raconte Macha Méril dans Le Plus de L'Obs, Michel Legrand a voulu savoir ce qu'elle devenait et il est donc allé la voir jouer au théâtre. Ils ont alors passé la nuit ensemble et le lendemain, il lui a déclaré :"Macha, cette fois-ci, je t’épouse."

Après une semaine d'hésitation, Macha Méril a fini par accepter et le couple s'est marié à l'église orthodoxe Saint Alexandre Nevski, à Paris le 18 septembre 2014. "Pour moi, le mariage est fait pour être éclatant. C’est une promesse au monde, mais aussi à soi-même. Il faut que ça tienne. Mon mariage avec Michel Legrand est un mariage d’amour. Cet amour, en soit, ne sert à rien. Il n’est pas lié au désir d’avoir des enfants, de construire une famille, de satisfaire ses parents (!), d’acquérir une situation sociale, etc. Tout ça nous l’avons déjà. Non, nos raisons sont purement intimes," avait écrit Macha Méril dans L'Obs.



0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

 
Top