Connecting people. Le célèbre slogan d’une grande marque de téléphonie finlandaise résume parfaitement l’émission d’aujourd’hui. En ces temps quelque peu tendus, où la communication a du mal à passer, des sentinelles continuent d’œuvrer pour maintenir le fil du dialogue. Friture sur la ligne, low battery, ne coupez pas. On vous passe un technicien de la culture.

La culture, cet héritage du paléolithique qui a survécu aux différentes révolutions technologiques, demeure le meilleur moyen pour renouer les liens entre communautés. Connecting people. C’est un peu ce que font des centaines, des milliers de Marocains de la diaspora, actifs depuis des années dans le domaine de la culture. Faire rire, faire pleurer, émouvoir, faire réfléchir, rassembler, créer des passerelles pour rapprocher les communautés, telle est leur mission qu’ils assument très souvent en toute modestie et de manière naturelle.

Ambassadeurs ici et là-bas, d’ici et de là-bas, ces artistes porteurs d’une double culture enfoncent les murs entre cultures. Ils sont les maçons besogneux du Tout-Monde, comme l’avait baptisé l’écrivain martiniquais Edouard Glissant à la fin des années 1990. Nos maçons de la culture aujourd’hui sont venus construire un pont entre la Belgique et le Maroc, accompagnant le ministre flamand de la Culture, Sven Gatz, qui a rencontré des ministres marocains.

Ecouter l’émission en podcast : 


Invités de l’émission
Mehdi Maréchal : Titulaire d’un master en sciences politiques de l’Université de Gand, Mehdi Maréchal a été responsable de programme au bureau d’Oxfam à Bruxelles, avant de faire partie de Dēmos, une organisation à but non-lucratif financée par le gouvernement flamand, auteure de recherches sur les développements sociopolitiques et leurs impacts sur les domaines de la culture, de la participation des jeunes et des sports.

Depuis plus d’un an, Mehdi Maréchal est coordinateur de Darna, maison de culture flamande et marocaine, qui soutient des projets participatifs, la création artistique et les échanges entre les communautés flamande et marocaine en Flandre et à Bruxelles. Darna invite également des artistes nationaux pour monter leurs travaux en Belgique, collaborer avec les auteurs et les créateurs belgo-marocains, mais aussi flamands, et initier des projets communs.

Mohamed Ouachen : Autodidacte et se décrivant comme un artiste engagé, Mohamed Ouachen est comédien, réalisateur, animateur et acteur socio-culturel. Il a évolué sur la scène belge flamande depuis plusieurs années, à travers des one-man shows, des émissions télévisées, ou encore l’écriture et la réalisation de films, documentaires, reportages et fictions («L’envers du hip-hop», «Du tag au graphe», «Rencontre d’un ancien détenu de Tazmamart», «Game Over»…).

Mohamed Ouachen s’est également fait connaître auprès du public francophone. Défenseur de la diversité culturelle, il est par ailleurs co-fondateur de la plateforme Diversité sur scène. Celle-ci réunit plus d’une centaine d’artistes (comédiens, musiciens, photographes, écrivains, poètes, chorégraphes…) pour mettre en avant leurs travaux à travers des émissions, des soirées café-théâtre et des festivals.



0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

 
Top