Le 5 décembre 2014, l’Association des Travailleurs Maghrébins de France avait organisé à Paris un séminaire d’évaluation sur le thème suivant : «Mission parlementaire sur les vieux migrants : Deux ans après , quelle avancée ?» 

En 1961, Mehdi Ben Barka crée l’Association des Marocains de France (AMF). En 1975, l’AMF se scinde en deux et une partie devient l’AMF coordination des sections. En 1982, avec l’abrogation du décret du maréchal Pétain interdisant aux étrangers de se constituer en association, l’AMF coordination des sections devient l’Association des Travailleurs Marocains de France et dépose ses statuts de loi 1901. Enfin, en 2000, l’ATMF devient l’Association des Travailleurs Maghrébins de France lors de son 7ème Congrès Née des mouvements de la gauche marocaines, son histoire fait d’elle une association pionnière dans la défense des droits des migrants marocains d’abord, puis progressivement des droits des migrants avec et sans-papiers venus du monde entier. Depuis plus de trente ans, elle les défend, à travers ses actions de soutien sur le terrain, et de mobilisation politique. Elle a pour valeurs : 
  • La lutte anti-raciste, contre l’islamophobie, l’antisémitisme, le sexisme et les discriminations 
  • La promotion de l’égalité entre tous et toutes
  • La défense des migrant(e)s avec et sans papier 
  • La défense de la liberté de circulation dans les pays du Nord et du Sud 
  • La promotion d’un monde de paix et de solidarité entre les peuples 


0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

 
Top