Figé, le corps de l’Innommable est incapable de se mouvoir. Cependant, il a à parler. Les personnages de Molloy, Malone, passent et repassent, tournant autour de lui. Ils veulent le contraindre à continuer d’être, le forcer à continuer de dire. Alors l’Innommable va créer d’autres mondes, donner voix à d’autres lui-même. Troisième volume de la trilogie, après Molloy et Malone meurt. 

« Il faut continuer, je ne peux pas continuer, il faut continuer, je vais donc continuer, il faut dire des mots, tant qu’il y en a, il faut les dire, jusqu’à ce qu’ils me trouvent, jusqu’à ce qu’ils me disent, étrange peine, étrange faute, il faut continuer, c’est peut-être déjà fait, ils m’ont peut-être déjà dit, ils m’ont peut-être porté jusqu’au seuil de mon histoire, devant la porte qui s’ouvre sur mon histoire, ça m’étonnerait, si elle s’ouvre, ça va être moi, ça va être le silence, là où je suis, je ne sais pas, je ne le saurai jamais, dans le silence on ne sait pas, il faut continuer, je ne peux pas continuer, je vais continuer. »




0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

 
Top