Une Libye dévastée, une Algérie transformée en terra nullius, une Mauritanie bientôt gazière sans Etat fort parachevé, une Tunisie démocratique, cruellement dépourvue de répondant socioéconomique...sans parler d'une Egypte en voie d'implosion démographique...

Quant au Maroc, il ne sera la victime que de la crapulerie de sa classe politique dévastée par la rente et l'indigence culturelle.


Alors que l'Europe elle-même vit ses pires spasmes facho- identitaires depuis la fin de la seconde guerre mondiale, je n'ose même pas imaginer le sort de notre Afrique du nord d'ici cinq ans !

Depuis le début de cette décennie, la mondialisation ne cesse de roter et la démocratie pète à tout-va. Serait-ce le prélude de l'une de ces vastes chiasses de l'Histoire dont périrent naguère tant de millions de nos semblables ?

Rappelons-nous : le Marché a assassiné la démocratie. Privé d'industrie, le capitalisme s'est surfinanciarisé et a fini par mettre à terre les Etats qui ne savent plus à quel "sainte-taxe" se vouer pour joindre les deux bouts.

Annoncée comme l'incontournable salut d'une humanité qui ne peut persévérer dans la croissance sans stériliser à jamais notre planète, la révolution numérique a achevé la vie en "intelligence" au profit de la médiocrité.

Un monde rend l'âme au profit d'un devenir dont on ne soupçonne ni les codes ni les contours.
De quelle galaxie hériteront nos gamins et leurs enfants ?
"Que le Tout-Puissant nous emporte dans la lumière !", répétaient nos aïeux.

Abdessamad Mouhieddine
Journaliste

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

 
Top