Le Maroc mettra en orbite, le 21 novembre 2018, le satellite "MOHAMMED VI-B" à partir du Centre Spatial de Kourou, en Guyane française et viendra compléter la constellation "MOHAMMED VI", dont le 1er satellite "MOHAMMED VI-A" mis sur orbite le 07 novembre 2017. Le Maroc est aujourd'hui le premier pays africain à disposer d'une constellation.​

Avec le deuxième satellite, "MOHAMMED VI-B", le Royaume du Maroc renforcera fortement sa capacité de reconnaissance et sera principalement utilisé pour les activités de cartographie, d'arpentage et cadastrale, au suivi du développement régional, de la surveillance agricole, de la prévention et de la gestion des catastrophes naturelles et de la surveillance de l'évolution de l'environnement et de la désertification. Ce satellite devrait également fournir des cartes agricoles, des données relatives aux ressources hydrauliques et aux zones forestières, ainsi que des cartes géologiques et minières.​

La vocation des deux satellites n’est plus à démontrer sur leur usage civil qui sera tant déterminant pour le progrès du Maroc ; ils constituent un bijou technologique qui permettra au Royaume du Maroc d’entrer dans le club fermé des puissances spatiales.​

Le démarrage de l’opération de lancement du satellite "MOHAMMED VI-B" aura lieu dans les premières heures de mercredi 21 novembre 2018, précisément à 01h42 (heure française), depuis la base Kourou, en Guyane française, située en Amérique du Sud. ​

Farid Mnebhi




0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

 
Top