Dans le cadre de sa campagne d’alerte #CoûtsEtBlessures, le GADEM publie aujourd’hui le rapport « Coûts et blessures – Rapport sur les opérations des forces de l’ordre menées dans le nord du Maroc entre juillet et septembre 2018 – Éléments factuels et analyse ».

Le rapport Coûts et blessures dresse un état des lieux des événements violents qui ont marqué la période allant de juillet à septembre 2018, en se concentrant spécifiquement sur les opérations des forces de l’ordre menées à Tanger à l’encontre des populations noires non ressortissantes marocaines. Ce rapport tente également de replacer ces éléments dans leur contexte politique national et supranational, en offrant une grille de compréhension et d’analyse des motivations et des implications de telles pratiques dans un cadre de coopération avec l’Espagne et l’Union européenne.

Le rapport Coûts et blessures donne des éléments factuels, collectés et analysés à partir d’un travail de terrain réalisé principalement à Rabat, Casablanca et Tanger, qui a permis de rassembler 45 témoignages de personnes directement concernées (11 femmes, 19 hommes et 15 mineurs). Il est aussi le fruit de contributions d’organisations de la société civile et de partenaires du GADEM, d’observations menées par le GADEM à travers son expérience, ainsi que de recherche et d’analyse de sources documentaires, autant journalistiques, juridiques qu’institutionnelles. 





0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

 
Top