Le chanteur marocain Saad Lamjarred a de nouveaux soucis judiciaires. Il vient d’être placé en garde à vue pour 24 heures, dans les locaux de la brigade de recherches de Gassin-Saint-Tropez, ce dimanche matin suite à une nouvelle plainte pour des faits caractérisés de viol. 

Les faits se seraient déroulés dans un établissement de Saint-Tropez dans la nuit de samedi à dimanche, a indiqué le parquet. Une enquête en flagrance a été diligentée à la suite de la plainte d'une femme pour "faits caractérisés de viol".

La star marocaine avait déjà été mise en examen en octobre 2016 à Paris pour "viol aggravé" et "violences volontaires aggravées" et écroué. En mars dernier, il a été autorisé par la justice française à voyager au Maroc. 

Le 11 avril, le chanteur a été mis également en examen pour "viol" dans une enquête ouverte après la plainte d'une jeune Franco-Marocaine affirmant avoir été abusée et frappée par le chanteur, à Casablanca en 2015. 

Il a également été mis en cause aux États-Unis dans une affaire de viol présumé datant de 2010, mais les poursuites ont été abandonnées.




0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

 
Top