La majorité des hommes vit dans l'illusion que seul le monde physique existe... car selon eux, tout ce qui n'est pas visible et démontrable relève du domaine de l'imaginaire. Or, plus la physique quantique explore la matière, plus l'on s'aperçoit que notre monde matériel et physique est bâti : 

1/ sur le vide : l'univers et l'atome sont constitués à 99,99% de vide qui structure les espaces pleins représentés par 0,01% 

2/ sur des champs psychiques informationnels qui sont, au niveau quantique, des structures dynamiques formant une trame sous-jacente à notre continuum espace/temps et qui gèrent la matière physique. 

3/ sur son interconnexion avec des dimensions parallèles qui fonctionnent dans une densité quantique et gravitationnelle différente et qui contiennent également une organisation vivante de la matière biologique et/ou non-biologique aussi réelle que notre dimension 3D. 

Notre difficulté à admettre ces champs subtils d’information provient du fait que nous n'y sommes pas préparés. On nous a appris à penser à l'envers et pas à l'endroit. On nous a appris que le monde est avant tout fait de matière, et c'est FAUX ! le monde est d'abord fait de vide et d'information énergétique organisée... et ça, ça change tout ! ça change fondamentalement notre approche de la condition humaine, ça change notre approche des structures sociales, politiques, économiques ! ça change l'approche de notre corps, de notre esprit, de notre fonctionnement intellectuel et émotionnel! 

Notre éducation, notre formatage intel­lectuel nous persuade que dans notre monde physique tout est séparé : les mondes minéral, végétal et animal ne seraient que des couches biologiques sans conscience ni interaction, nos maux et maladies ne seraient pas liés à la fréquence de nos pensées, ni à nos problèmes psychologiques, nos comportements humains n'auraient aucun impact sur le conscient et l'inconscient collectifs, ni sur le formatage de notre ADN, ni sur nos voisins de vie, etc... 

Vous êtes persuadé que l’univers est bien un ensemble mais tout y est séparé, vous séparez les champs de force, vous séparez les interactions, également les plans d'exis­tence, vous vous créez de fait une perception frag­mentée du monde, cela signifie que vous n’en per­cevez pas le sens global, vous n’y voyez que divi­sions et subdivisions. 

Or notre connaissance du monde ayant évoluée, notre point de vue fractionné repose désormais sur des cadres de pensée erronés et très incomplets.

Rappel du principe de la Physique Quantique :

A l’intérieur de l’atome, donc à l’échelle subato­mique, DONC A L'INTERIEUR DE NOTRE CORPS, DONC TOUT AUTOUR DE NOUS, la matière est également de l’énergie et de l'information qui se déplace d’une manière discontinue, par paquets ou quantas ; c’est un monde d’agitation frénétique où règnent l’impermanence et la création sans re­lâche de millions de combinaisons entre particules.

Une particule de matière se comporte d’une manière apparemment aléatoire à la fois comme une particule et à la fois comme une onde.

En d’autres termes, pour chaque particule physique de matière, il existe la possibilité d’une particule d'énergie en même temps dans une autre dimension parallèle. A l’état quantique, la particule existe donc dans 2 lieux et 2 états différents en même temps et ces deux états communiquent instantanément par des trous de ver. Cet état d’intrication est la base de la physique des quan­tas inventée par Niels Bohr et Max Planck au début du 20ème siècle.
  • La matière stable s'arrête au niveau de la particule... au niveau subparticulaire elle n'existe pas avec certitude, nous sommes dans un domaine invisible et pourtant bien réel, un domaine d'agitation frénétique et aléatoire d'énergies complexes qui fonctionnent au-delà de la vitesse de la lumière.
  • La matière au niveau quantique existe dans 2 états à la fois et en même temps : particule et onde sont intriquées, elle existe donc dans 2 lieux et 2 états différents en même temps en communiquant instantanément par des trous de ver à des vitesses supraluminiques. Cette intrication définit l'état quantique. Les quantas sont des ondes de probabilités d'existence de matière qui constituent les quarks qui constituent les particules qui constituent le noyau atomique.
  • Comme le dit si élégamment le Dr Xavier Emmanuelli : AU FOND DE LA MATIERE, IL Y A L'ENERGIE, AU FOND DE L'ENERGIE IL Y A DE L'INFORMATION ORGANISEE... sous la forme d'un champ informationnel quantique structuré à la définition très proche d'un champ de conscience...
Vous admettez bien les technologies issues de la gravitation, de l’électromagnétisme et de la phy­sique quantique mais tous ces champs de force s’appliquent aussi au vivant et notamment à notre psyché. La physique quantique introduit la notion d'influence psychique sur la matière, notamment dans la fameuse expérience théorique du chat de Schrodinger (1937).

Métaphysique quantique appliquée : intention de la pensée, effet non-local instantané. Pourquoi vous n'auriez pas une pensée d'amour et une émotion d'amour à la place de la peur et de la haine ? Usez de cette formule qui utilise le champ quantique informationnel : une pensée d'amour universel et une émotion d'amour envers vous-même, ça marche pour nous calmer et nous adoucir, ça marche pour nous éviter de tomber dans un enfer personnel. 

Le vide est incroyablement sa­turé de forces infor­mationnelles non visibles, et pourtant agissantes. 

Ces champs quantiques information­nels non visibles contiennent au minimum de l’information gravitationnelle et des constantes universelles qui s’échangent en de­hors de l’espace-temps (principe supraluminique et non-local) via les trous de ver ; ils incluent aussi beau­coup d’autres paramètres mathématiques liés aux mémoires du vivant biologique, à la création de concepts, d'évènements et de matière pour former un champ unifié de conscience. Voir à ce propos les recherches de la neuro-anatomiste Jill Bolte Taylor.

Ce champ de conscience au niveau quantique est également mis en évidence lors des dizaines de milliers de cas de NDE (états de Mort Imminente) confirmés par les nombreuses études médicales, ces états de mort temporaire montrent la continuité de la conscience humaine malgré la mort clinique qui peut durer de 5 min à plusieurs heures.Depuis des décennies, des physiciens, des biologistes comme : Fritjof Capra, David Bohm, Bernard d'Espagnat, Basil Hiley, John S. Bell, Olivier Costa de Beauregard, Nicola Tesla, Nassim Haramein, Karl Pribram, Roger Penrose, Brian Josephson, Jacques Benveniste, Rupert Sheldrake, Emile Pinel... soutiennent la thèse désormais très largement admise de la non-séparabilité de l'univers donc de son unicité fonctionnant selon un Champ de conscience informationnel au niveau quantique gérant l'ensemble de toutes les dimensions spatio-temporelles selon des paramètres mathématiques, harmoniques et luminiques. 

Les Champs informationnels selon Emile Pinel

Le mathématicien, médecin et biologiste Emile Pinel, qui a inventé la chronobiologie moderne, a déterminé 3 types de champs informationnels : H1, H2, H3. Ou plutôt : H2→H3↔H1 qui se combinent pour donner le champ unitaire H.
  • H2 est le champ d’ondes psy immatériel, invisible mais structurant qu'on peut définir comme un champ de conscience qui existe préalablement à la matière car la physique quantique montre comment la matière est constituée avant tout d'énergie informationnelle organisée (théories des supercordes et de l'univers interconnecté). 
  • H3 un champ psycho-physico-biologique qui est la résultante de l’action des 2 autres champs, c’est le champ de la réalité subtile éthérique, des réseaux énergétiques organisés au niveau supramental.
  • H1 est le champ matériel fonctionnant uniquement dans notre Espace/Temps, principalement défini par la matière atomique ordinaire et ses champs de force. C’est le corps physique, les comportements et les schémas transgénérationnels.
Avec d'autres physiciens, le philosophe des sciences Ervin Laszlo donne une nouvelle direction à la recherche fondamentale en physique : le paradigme quantique fait apparaitre l'émergence d'une nouvelle physique, une physique des champs informationnels, liée à un substrat organisé de matière informationnelle psychique (champ de psyché ou champ supramental) qui structure, entre autres, notre matière physique ordinaire dans notre dimension espace/temps à 4 dimensions...et dans d'autres dimensions.

La recherche fondamentale de la physique de l'information issue de la physique quantique se dirige vers l'exploration d'autres continuum espace/temps, d'autres types de matières liées à une gravitation moindre, d'états organisés de matière moins dense, une exploration vers les dimensions repliées des cordes, une exploration vers la géométrie quantique basée sur les tétraèdres qui structurent le vide.



0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

 
Top